[Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Alrik le Sam 30 Jan 2010 - 22:35

PRESENTATION


Partie IRL :

Prenom : Baptiste ><

Age :19 ans

Etudes/job actuel(les) :IUT information et communication option communication des organisations. O__O Tout ça??? Et oui, tout ça!!

Région habitée :Lorraine

Trait de caractère principal : Calme au sang chaud, m'échauffe assez vite quand on me titille de trop... Hors mis cela je suis ouvert, j'aime l'humour, la déconnade, le basket et écrire =)

Partie RP :

Pseudo : Alrik

Age : 3 000 ans

Race souhaitée :Nain

Caractéristiques physiques :

Alrik pourrait être qualifié de spécimen de foire, haut de 50 pouces il était l'un des plus grand de son peuple ce qui ne manquait pas d'être la cause de certains dont le dogme était: Plus grand tu es et plus proche des elfes tu deviens.
Si sa taille était insignifiante par rapport à celle d'un Orc adulte, sa puissance et sa musculature n'en était que plus impressionnante. Le dos puissant il porte dans un fourreau particulier une hache d'une beauté sans égale. Contrairement aux hommes, la garde de l'arme se trouve vers le bas ce qui permet à Alrik de s'en armer plus rapidement que s'il devait sautiller pour réussir à l'extirper de son dos. Ses bras musclés lui assurent force et puissance lors de combat mais aussi respect et crainte.
Alrik est reconnaissable parmi tous les siens, en effet il est un des rares Khuzûd à porter encore la crête rouge, symbole d'un clan ancestrale (cf histoire). Il la coiffe régulièrement et ai - pour lui - aussi précieuse que sa barbe, c'est pourquoi lors de violente bataille il l'a couvre d'un casque magnifique. Alrik est donc un des Longues Barbes les plus spéciaux.


Traits de caractères principaux :

Comme tout ses pairs Alrik est fière et pourvu d'un sens de l'honneur sans égale. D'ordinaire relativement calme, il entretient cependant un sens de l'humour assez particulier reconnaissable uniquement par les siens. Les autres races avaient tendance à se vexer quand Alrik lançait joyeusement de petites boutades. Il aime combattre et festoyer après une bonne bataille. Le nain combattait sans cesse et lorsqu'il n'y avait personne à combattre il s'entrainait. Il ne pouvait faire confiance qu'a quelque rare Khuzûd et n'entretenait de rapport intime qu'avec deux ou trois d'entre eux. Son culte pour la déesse Valaya était certainement la raison de son isolement ou était ce sa fidélité pour son clan ? En effet Alrik vénérait la déesse des morts et souhaitait que chaque adversaire ou pair tués soient accompagnés vers la table de pierre des anciens. Pour cela, il se voulait le bras armé de la déesse et tuait en exerçant toujours le même rituel.
Ainsi par sa personnalité Alrik se démarquait encore de son peuple et s'attirait souvent les foudres de fanatiques de son propre peuple.



Histoire de ton personnage :

Spoiler:





Le survol majestueux du Gryphon voila un instant l'éclat majestueux de la lune pleine qui illuminait les grandes vallées verte de Geadrâs. Le calme régnait en maître sur les lieux et seul le battement frénétique des ailes de l'hybride animait l'obscurité de la nuit. Le vent soufflait sous les plumes de la créature qui se laissa porter un instant par l'élément. Le ciel était son royaume et son œil perçant décelait les moindres mouvements sur l'étendue. Majestueux, royal, le Gryphon ne craignait rien, ni personne. L'animal déploya ses ailes et se posa en douceur sur les hauteurs d'une montagne partiellement enneigée. Ses serres puissante s'enfoncèrent dans la neige fraiche et chatouilla ses pattes. Un piaillement de contentement jaillit de son bec affuté. Il aimait observer le royaume des Nains de toute sa hauteur, il aimait surplomber l'univers mais dans sa fougue et son désir il en avait oublié de rester sur ses gardes... Un bruissement, puis deux puis d'autres surgirent dans l'air frais du soir. Le Gryphon bascula la tête et huma l'atmosphère alerté par ses perturbations dans le calme de la nuit. Il se leva pris de panique, il avait reconnu l'odeur forte qui polluait l'air, ses ennemis l'avait retrouvé, il devait s'enfuir. Trop tard, déjà cinq Houp Geampt de plus de deux mètres de hauteur apparurent de nul part. Leurs babines retroussées dévoilaient des crocs, blanc lune aiguisés, de la bave coulait de leur gueule pendante savourant déjà le parfum du sang de leur proie. Un mâle au pelage noir de jet fit le premier pas, il était sans nul doute le chef de la meute qui se dressait face au Gryphon paralysé. Tel un fin stratège le Houp Geampt agita sa queue de gauche à droite, immédiatement ses compagnons se déployèrent pour bloquer toute issue à la créature ailée. Le Gryphon semblait incapable de bouger, ses membres puéril tremblaient de peur et sa jeunesse ne l'avait pas encore équipé des réflexes des adultes. Les prédateurs géants avaient parfaitement choisie leur proie, depuis des jours ils l'a traquait sans relâche dans l'espoir de satisfaire leur soif de sang. Leur heure était venue, le Gryphon le savait, les Houp Geampt le savaient prenant à témoin la lune ronde.
Des nuages noirs se glissèrent lentement devant l'astre lumineux comme si elle voulait s'empêcher d'assister à la scène macabre qui se déroulait sous ses pieds. Les prédateurs grognaient de plus belle tandis que l'hybride ruait et jouait des griffes pour les tenir à distance. Il ne tiendrait plus longtemps, il n'avait plus la place pour décoller dû à sa taille et ne pouvait en aucun cas s'enfuir par la voie terrestre durement gardée par les puissantes créatures. Le chef de meute hurla longtemps et lança la mise à mort. L'exécution commençait et comme si le temps s'arrêtait les mouvements des créatures de Geadrâs se faisaient plus lent. Chaque contraction musculaire, chaque tensions étaient perceptible dans leur balais meurtrier. Les Houp Geampt chargeaient et ne s'arrêteraient que lorsque leur adversaire serait étendue sur le sol.
Soudain le ciel se déchira, colérique il abattit sa colère sur les arbres centenaires de la montagne, les étincelles jaillirent et dans un flash lumineux une boule de muscle et de fer jaillit des ténèbres. Dans une roulade digne des plus grand cascadeur, le guerrier Nain se tint fière devant les prédateurs de la montagne, dos au Gryphon, haches en main. Son torse musclé était entièrement nue tandis que sa taille était couverte par une tunique de fourrure. Sa coiffure en crête reflétait une ombre étrange sur le sol partiellement enneigé. Ses poings puissant serraient le manche de ses haches en faisant face à la meute. L'hybride qui ne comprenait pas, cru à une attaque de l'ennemi et frappa. Ses serres meurtrières plongèrent vers le dos dénudé du Khuzûd. Rapide, comme l'éclair qui avait accompagné son entré, le Nain esquiva et d'un regard sévère réprimanda l'hybride qui s'étonna de ne pas le voir répliquer. Le guerrier fit volte face alors qu'un Houp Geampt de deux mètres de hauteur lui sautait déjà à la gorge - du moins ce qui aurait du être la gorge d'un elfe – avantagé par sa petite taille le Nain esquiva en roulant sous l'animal et d'un coup de hache puissant, fendit le ventre de l'animal qui hurla dans un jappement de douleur en voyant ses vicaires et les flots de sang se rependre sur le sol rocheux. La couleur ardente de l'hémoglobine de l'animal avait éclaboussée le visage du Nain qui se releva en se léchant les lèvres. Il jonglait avec ses haches en tournant lentement autour du Gryphon qui se mesurait au chef de meute. Le Naug fut rapidement jugé comme un adversaire de valeur et les trois compagnons du chef de meute l'attaquèrent en même temps. Le Nain sourit en sautillant, il frappa ses haches les unes contre les autres, pris une longue inspiration et passa à l'action. Il courut aussi vite que ses courtes jambes le lui permettait vers le premier Houp Geampt qui arrivait. Une nouvelle fois la rapidité et la taille du nain fut un avantage par rapport à celle du prédateur. Le Khuzûd arma son bras et cueilla les mâchoires de la créatures d'un violent coup de hache qui stoppa sa course net. Ne perdant une seule seconde le Nain pivota sur lui même profitant de l'élan que son précédent coup lui accordait pour se retrouver en face d'un nouvel adversaire. Il feinta à droite et cette fois si ses deux haches frappèrent les pattes avant de la créature géante qui s'écroula en jappant. Le Jwarf se retourna rapidement pour affronter le dernier de ses adversaires, qui chargea de toute sa puissance le minuscule guerrier. Il n'allait tout de même pas se laisser massacrer par cette race impure. Le loup géant percuta le nain de plein fouet pour le jeter à terre, le nain planta ses appuis dans le sol et banda ses muscles, il encaissa le choc et ne bougea pas d'un pouce. Devant cette défense impénétrable la créature recula terrifiée et jeta un coup d'œil à son chef qui malmenait le jeune Gryphon à coup de pattes. La domination du Grand Noir le réconforta pour quelques instants seulement... Le Naug frappa l'animal du plat de sa hache droite et trancha de la gauche sa gorge qui passait devant sa lame. S'en était terminé de la meute du chef...
Le Nain bouillonna soudain de puissance sous la pluie battante qui s'était abattu quelque minutes plus tôt, il marmonna des paroles anciennes incompréhensible des animaux et soudain ses armes s'embrasèrent tandis que son corps s'illuminait d'un rouge éclatant. La magie de ses haches s'étaient réveillée, chargé de puissance, le Nain chargea le dernier Houp Geampt restant. Un éclat de tonnerre retentit alors que les deux colosses entraient en collision, suivit par un flash lumineux. La pluie perlante cessa et l'éclat de la lune reprit son du en éclairant de nouveau l'obscure. Le corps du chef de meute demeurait sans vie sur le sol ainsi que les restes de ce qui fut jadis sa meute tandis que le Nain faisait face au Gryphon ensanglanté. Une lueur de reconnaissance s'était allumé dans les yeux de la créature lorsqu'elle s'envola vers les cieux de Geadrâs.
Le Khuzûd se retourna et admira les méandres de son combat en souriant lorsqu'une voix grave retentit dans la nuit noire.


- ALRIK, ALRIK!!!


Le guerrier nain à la coiffure étrange ne fit pas un mouvement faisant comme s'il n'avait pas entendu, il contemplait les corps mutilés des créatures qu'il avait affronté. Il s'agenouilla au près du chef de meute et posa sa main puissante sur son pelage noir de jet. Ses paupières se fermèrent lorsqu'il murmura quelques mots en mémoire de l'adversaire redoutable qu'il fut:

- Tûpir giplo Valaya Houp Geampt, Tûpir giplo!

Deux guerriers nains apparurent à l'orée du bois et c'est avec horreur qu'ils aperçurent les cadavres des Houp Geampt, le premier était grand pour un nain, dépassant Alrik de plusieurs pouces il imposait le respect de par sa taille et la longueur de sa barbe blanche. Quand au second il était de la même taille que le vaillant guerrier un sourire benêt était gravé sur ses lèvres et ne semblait plus pouvoir les quitter.

- Par la Forge de Grungi, Alrik nous t'avions recommandé de ne pas intervenir et de laisser ce Gryphon se faire dévorer! Tu aurais pu te faire tuer, te rend tu compte à quel point c'était risqué? Tonna le vieux nain, m'écoute tu donc au moins? Reprit-il.

Alrik s'était relevé et essuyait calmement le sang qui baignait encore l'acier de ses lames. Il plongea son regard noir de nuit dans celui de l'ancêtre et enfin daigna répondre:
- Je t'ai entendu Orlan, toutefois nous n'avons pas la même conception de ce que doit être la vie d'un nain. Le risque fait parti de mon quotidien pour toi qui vient de Rhunki tu ne peux le comprendre. Mais je suis de...
- Ne prononce jamais ce nom! interrompit le Khuzûd au sourire benêt. Je te l'ai déjà dit, nous tolérons ta présence parmi nous car tu es le fils adoptif du Haut Roi sinon tu aurais subit le même sort que les tiens depuis longtemps!

L'expression sur le visage du guerrier nain changea radicalement ses sourcils se froncèrent et un sentiment de rage s'empara de lui, toutefois Alrik savait garder son sang froid c'est donc bouillonnant de colère qu'il répliqua:
- Garde toi de celui que tu insulte Torek Sourire Figé! Garde à l'esprit que je suis le seul héritier au trône et si mon père venait à mourir ce serait moi qui montrait sur le trône du royaume des Nains.

Torek avait porté la main à son épée, Orlan le réprimanda d'une voix forte et puissante:
- Il suffit Torek! Vos chamailleries m'agacent que ferez vous lorsque j'aurais rejoins la table de nos ancêtres? Vous allez vous entretuez? Barzûl!!
- Tu es sage Orlan, répondit Alrik, d'ailleurs je crois que la sagesse est une vertu que Grungi et Solveig ont oubliés de confier à Torek!

Orlan du une nouvelle fois réprimander le nain d'un regard sévère et avant que la situation ne dégénère il obligea les deux Naug à regagner Rik Kazad, la capitale du royaume. Alrik endossa rapidement la veste de épaisse que lui tendait timidement Torek et ils se mirent en route sans dire mots. D'habitude les trois nains s'entendaient très bien, il n'y avait pas plus grand trio dans tout le royaume. Cependant Torek éprouvait de la rancœur au près de Alrik qui ne voulait admettre que son frère d'arme soit un porteur de la crête, qui plus est héritier du trône. Torek faisait parti du clan Thurgrind, des guerriers et son honneur était la chose la plus important à ses yeux. Orlan avait pris la tête de l'expédition et en chemin complimenta le prince pour son combat héroïque. Il en profita pour le sermonner une nouvelle fois en lui précisant bien à quel point il n'avait pas apprécier ce brin de folie. Orlan était le nain le plus vieux et le plus sage de ce petit groupe, originaire du clan Rhunki il était un des meilleurs forgerons/mineurs de la capitale.

Leur quête du jour était un succès, les humains n'avaient pas encore osé s'infiltrer sur les terres des Nains tant mieux pour eux. Les humains avaient beau être une race jeune et guerrière, le peuple des montagnes était expérimenté et puissant. Après plusieurs heures de marche à travers la lande et les collines rocheuses, les trois compagnons aperçurent enfin les hautes porte de la cité mère des Nains, Rik Kazad, la cité des rois.
L'architecture était sublime, tantôt dans la roche, tantôt hors de la roche les mur protecteurs semblaient sortir de nul part et encercler la cité qui s'enfonçait sous la surface du sol à l'abri des regards indiscret. Le visage de Grungi et de Grimnir avaient été gravés dans la pierre des murs, au premier regard on jurerait qu'il s'agissait d'une des plus grande merveille jamais construite par les Khuzûd. En réalité c'était LA plus belle merveille Geadrâs car sa beauté ne résidait pas dans ce que l'on voyait mais bel et bien dans la magie runique qui habitait les deux gravures divines. Personne n'avait réussi à passer devant les visages sévère des deux dieux, seul les démons il y a fort longtemps réussirent à s'infiltrer par les profondeurs dans la ville. Alrik, Torek et Orlan n'eurent pas à attendre longtemps avant que les lourde portes ne s'ouvrent sur leur passage. Les murs laissèrent place à d'innombrable bâtiment militaire, en effet une partie du clan Thurgrind demeurait en surface nuit et jour pour contrer les attaques surprises si elles avaient lieux. Plus loin une grotte s'ouvrait dans le corps solide de la montagne elle semblait peu profonde, seulement semblait... Dès que les trois nains eurent pénétrés dans les ténèbres et la fraicheur du géant de la roche on pouvait remarquer que le tunnel avait été soutenu par des colonnes parfaitement taillées qui portait le plafond rocheux sur tous les cinq mètres. Toutes les galeries de la cité était à l'image de celle-ci, c'est pourquoi aucune armée n'ayant connaissance des lieux ne pouvait trouver Rik Kazad. Alrik s'émerveillait à chaque fois que son regard se posait sur les constructions que ses ancêtres avaient effectués, ses yeux étincelaient alors qu'ils passèrent par de nombreuses galeries avant d'accéder à un lourde porte gardée par deux guerrier Khuzûd à l'allure magnifique. Le premier s'interposa et bloqua le passage d'une main tendu.

- Wor bultîs ? Demanda t-il en langage nanique.
- Glorôr unubis! Répondit Alrik sûr de lui.

Le garde s'écarta en s'inclinant devant le fils adoptif du roi et le second garde frappa par trois fois à la lourde porte de fer. Un bruit sourd s'éleva de l'autre coté de l'entrée, deux Chneda attelée aux portes par de lourdes chaînes tiraient sous les coups de fouet d'un Nain à la barbe roussie. Lentement les portes s'ouvrirent et Rik Kazad leur apparu, plongeant vers le centre de la montagne elle était organisée sous forme d'étages et s'enfonçait plus bas dans la roche. La tradition voulait que le Haut Roi trône dans la salle la plus profonde de toute, afin d'être le plus près de la montagne et donc, des dieux.
Alrik s'engagea sur la ronde de pierre qui menait aux différents étages et fut interrompu par Orlan:

- Vas tu faire ton rapport au Haut Roi, Alrik?
- Je ne suis pas très doué pour les rapports et tu le sais Orlan, peux tu t'en charger pour moi? Demanda Alrik en lui lançant son plus beau sourire.
- Oui je m'en occupe!

Alrik sourit et reprit sa descente, une nouvelle fois interrompu mais cette fois si par Torek:
- Ou vas tu? Demanda t-il. Il semblait toujours vexé de la remarque de son ami et ses yeux était emplis de reproche.
- Aux archives. J'y resterais probablement la soirée. Si vous vous remettez en route faite le moi savoir par un messager.

Sans attendre une éventuelle remarque de ses compagnons Alrik se remit en route et espérait ne plus être interrompu. Il passait depuis peu ses journées aux archives à questionner les anciens ouvrage de son peuple et cela exaspérait Torek qui aurait préféré un entrainement au maniement de l'épée plutôt que de lire. Il devait bien le reconnaître Torek, depuis quelques mois il avait perdu son ami de toujours et le malaise s'installait en lui. Un malaise qu'il n'avait ressenti qu'avec une seule espèce de Geadrâs, les Drakendrengi. Son regard haineux se posa sur la nuque de son ancien ami, alors qu'il s'enfonçait vers les profondeurs de la glorieuse cité.


**



Alrik poussa la porte qui donnait accès aux archives et s'enfonça dans la pièce obscure uniquement éclairée par les quelques chandelles fixées au mur de la bibliothèque. De nombreuses étagères de pierre s'élevaient jusqu'à toucher le plafond parabolique de la pièce. Les ouvrages étaient beaucoup trop nombreux pour être compté et seulement quelque Nains se passionnait pour la classification des grimoires. Depuis peu Alrik venait régulièrement consulter des parchemins oubliés rapportant l'histoire des clans avant le premier Adwe Condo. Il s'assit à la dernière table de la salle des archives, là ou l'attendait les derniers ouvrages qu'il avait consulté. Il passa sa main dans ses cheveux, se gratta la barbe et hotta ses haches de son dos. Alrik saisit les parchemins qui lui faisait face et se plongea dans sa lecture.

"De tous les clans de Geadrâs il en est un seul qui demeure tabou, celui qui entraina l'affrontement des dragons et des Khuzûd, ceux que l'on nomme les Drakendrengi autrement dit les Égorgeur de Dragons. La légende raconte que leur puissance et leur talent de guerrier dépassait sans nul doute celui du clan Thurgrind et que par leur force ils pouvaient défier un dragon et le vaincre en combat singulier. Les dragons se seraient senti menacé par la race des Naug et auraient attaqués tous les clans de cette même race, massacrant, tuant sans aucune pitié. Les clans Arkhandrazkal et Thurgrind lancèrent une expédition qui devrait expliquer pourquoi les Seigneurs Du Ciel les attaquaient. Après des années de recherche le groupe trouva enfin l'origine de ce conflit. Alors que tous les clans s'étaient réfugiés sous les montagnes dans la forteresse du clan Rhunki, un seul demeurait sur les hauteurs des montagnes du Sud. Vénérant la déesse de la mort, Valaya ils entretenaient des rituels étrange pour guider les âmes défuntes vers le royaume des Dieux. Leur clan était constitué entièrement d'hommes exception faite du chef qui n'était autre qu'une femme. Elle seule devaient entretenir l'avenir des siens en enfantant des Khuzûd guerrier. Les plus faibles étaient tués dès la naissance tandis que les plus forts demeuraient en vie et étaient entrainé à l'art du combat dès leur plus jeune âge. Les femmes nains quand à elle résidait dans un camp gardé par les plus grand guerrier du clan Drakendrengi car parmi elle il y avait la futur chef du clan. L'honneur suprême qu'il pouvait être fait à un Naug de ce clan était d'être choisi par la chef du clan pour partager sa couche et donner naissance à sa descendance. Cultivant la force et la foi ils ne craignaient pas la mort et ne pouvaient vivre qu'en la côtoyant de très prêt, c'est pourquoi ils recherchaient sans cesse à se mettre en danger et ainsi se rapprocher le plus possible pour un cours instant de leur déesse. Ils coiffaient leurs cheveux d'une manière unique et était symbole de leur clan, la crête. C'est ce clan aux coutumes étranges qui avaient provoqués la colère des Géants du Ciel. "
Alrik stoppa sa lecture un moment et compris d'où lui venait ce goût du risque qu'il avait depuis toujours et se désir de se plonger dans les situations les plus périlleuse. Le Khuzûd tira d'un tiroir de la table de travail une longue pipe – en effet les Nains aimaient lire accompagné d'une bonne pipe à tabac, c'est pourquoi était disposé à cet usage des pipes dans les bureaux d'études – qu'il cala entre ses dents et bourra de tabac brun. Il frappa deux pierre à feu les unes contre les autres et une étincelle mis le feu à l'herbe. Le nain inspira une longue bouffée de fumée qu'il recracha par le nez avant de se replonger dans sa lecture.

"Par milliers les guerriers du clan Thurgrind et Arkhandrazkal déferlèrent sur le clan Drakendrengi, une volonté meurtrière les animaient ils ne laisseraient aucun survivant et ne ferait aucun prisonnier. Ce fut la nuit la plus noir de l'histoire des clans, une nuit rouge de sang, une nuit de massacre ou les Drakendrengi se battirent à cent contre des milliers de Nains. Ils n'avaient aucune chance de survie et tous furent exterminés. Tous? Non pas tous car à travers les âges et un petit groupe de survivants les coutumes et les dogmes du clan perduraient, moi Galiad en suit un témoin direct. "

Alrik avait réellement découvert quel avait été l'histoire de son peuple et comment les autres clans s'étaient alliés pour les anéantir. Mais le résultat était là, il tait vivant et à travers lui son peuple survivait, à travers lui leur coutumes survivaient, les Égorgeur de Dragons perdureraient tant que le Khuzûd vivrait. Il tira une nouvelle fois sur sa longue pipe de bois pour en inspirer une bouffée de fumée. Il savoura lentement l'emprise du tabac sur ses poumons qui criaient de mécontentement. Un bruissement sous la terre indiqua que les mineurs avaient repris leurs travaux de forage, les lanternes de la bibliothèque vacillèrent un moment, secouée par le grondement sous-terrain et Alrik plongea à nouveau dans ses pensées.

Il tentait de se rappeler comment il avait vécu, comment il avait été élevé, comment il en était arrivé là. Tout lui revint facilement en mémoire, comme s'il n'avait jamais quitté les forêts denses des orcs. En effet le campement des Drakendrengi survivants était au cœur du territoire des orcs, ce qui leurs garantissait sauvegarde et protection. Bien entendu les Orcs et les Ombres e se doutaient de rien sinon les restes du clan n'auraient pas tenu longtemps face aux assauts physique des orcs accouplés aux attaques magique dévastatrice des Elfes Noirs. Gardant leurs distance avec les plus grande cité de leurs gardiens, ils avait battit sous terre une cité secrète ne pouvant abriter plus d'une vingtaine d'individu. C'est là qu'il vit le jour, c'est là qu'il fut initié au rite du clan et qu'il appris à respecter, à craindre et à aimer la déesse Valaya. Son entrainement militaire fut aussi intensif que celui de son éducation religieuse. Rapidement il était devenu un meneur pour son clan et s'imposait à la tête de celui-ci en tant que défenseur de la chef des survivants car c'est ce que voulait la tradition. Mais il s'avéra que l'ardeur des membres du clan s'en était allée, comme soufflée par un vent hasardeux. Ils ne supportaient plus de vivre exclus de leur terre au milieu d'un territoire ennemi. Il fallait que cela cesse et dans une dernière danse ils décidèrent de se sacrifier en portant un coup dur à ceux qui avaient fait leur malheur et leur décadence. Ils attaquèrent plusieurs villages sans rencontrer de réel résistance, Alrik à leur tête. Le Nain faisait combattait avec le plus de rage, le plus d'envie, on parlait de lui comme l'incarnation de Grimnir servant la déesse de la mort. Bientôt ils arrivèrent devant la forteresse Rik Kazad, la capitale du royaume des Nains, le lieu qu'ils choisirent pour mourir. Les Naug de la cité ne pouvant bafouer l'honneur de leurs clans descendirent des murailles pour affronter au corps à corps les vingtaines de guerrier à crête. Aucun n'ignorait ce que cela signifiait, les Égorgeur de Dragons avaient survécu au génocide et la fureur des plus grand guerrier Khuzûd de tous les âges de Geadrâs s'abattit sur les défenseurs Thurgrind de la cité qui affluaient par centaine. Ils ne parvenaient pas à stopper leurs adversaire et une colonne de Arkhandrazkal quitta la cité pour se battre aux cotés des leurs. En sous nombre il ne demeura vivant que Alrik qui s'acharnait à trancher et repousser, le Nain se fatiguait et les Thurgrind l'immobilisèrent. Ils avaient tous été subjugués par sa puissance et devait être conduit devant le Haut Roi Cassiel. Celui-ci impressionné par le récit du combat épique du Nain voulu en savoir plus sur son clan et ses origines dont il savait peu de choses. Rapidement attiré par certains attrait de sa culture, quelques années plus tard le Haut Roi adopta officiellement Alrik et en fit son unique héritier au trône du royaume, ultime honneur pour le clan Drakendrengi.




Alrik soupira longuement alors que son passé lui sautait à la gorge. Il avait des amis et des ennemies qui ne désiraient que sa mort et l'extermination totale du clan des Égorgeur de Dragons donc lui. Un bruit dans le fond de la salle des archives le sorti de ses songes, un cliquetis d'acier retenti et se porta aux oreilles sensible du Khuzûd. Il demeura assis sur son tabouret à trois pattes et attendit, dos à l'entrée, pipe aux lèvres.
- Messieurs je vous attendais! Lança Alrik entre deux cercles de fumée.
- Ne fais pas le malin Marzûl, depuis trop longtemps tu empeste notre cité de ta présence. Depuis trop longtemps tu vis, beugla un Nain entièrement recouvert de plaque de fer.
- Regarde nous quand on te parle ! tonna un second Nain.
Ils étaient au nombre de trois et le dernier pris la parole:
- Ne perdons pas de temps avec cet adorateur de Valaya, tuons le et qu'on en finisse!

Alrik fit volte face et dévisagea le dernier guerrier Nain:
- Torek! Turbâ gerbu Marzûl! Lança Alrik.
- Je ne suis pas un traître Alrik, si quelqu'un n'est pas à sa place ici, c'est toi! Et personne d'autre.

Torek dégaina son épée courte et plaça son bouclier devant lui. Les deux fanatiques qui l'accompagnait s'armèrent, l'un d'une pioche acérée tandis que le second avait opté pour un puissant marteau à tête ronde.
Alrik aspira une dernière bouffée de fumée et déposa lentement la pipe sur la table de pierre, ramassa ses haches et fit deux pas vers ses adversaires.

- Vous ne me laissez pas le choix! lança Alrik.
- Épargne nous tes discours héroïque et bas toi, brailla un des fanatiques.
Le regard noir du Khuzûd à la crête se posa sur le nain braillard qui se replia sur lui même. Rien que par un regard il faisait plier ses adversaires, Torek et son sourire niait réagit aussi tôt. Il ne devait pas laisser ses hommes sombrer dans la peur de l'héritier du trône sinon s'en était finis d'eux. Il attaqua et frappa sans armer son coup, mais Alrik plongea et profita de l'élan pour porter un coup à son tour. Torek sauta en arrière en jurant, mais la pointe à l'extrémité du manche de l'arme l'atteignit au mollet, qui n'était pas protégé. L'armure métallique encaissa la puissante frappe du Jwarf punk et Torek roula sur lui même pour se relever en crachant sur le sol. Il sautilla sur place pour s'échauffer et retourna au corps à corps. Alrik frappa de sa première hache la hanche de son ancien ami qui dévia le coup de son bouclier rond. Profitant de l'ouverture que son adversaire lui offrait, Torek pivota sur lui même tout en écartant la hache de son propriétaire et se fendit, épée en avant pour transpercer le cœur d'Alrik. L'héritier fit un pas de coté pour esquiver mais la lame de son adversaire mordit sa chaire, l'étoffe se déchira et le sang coula. Ils s'écartèrent un instant et Alrik constata navré, la blessure qui barrait sa poitrine, Torek quant à lui ne pouvait s'empêcher d'esquisser un sourire en coin ou était-ce celui habituel?

Alrik jeta sa veste chaude et banda ses muscles prêt à retourner au combat. Ils enchainèrent une multitude de coup rapide que les deux fanatiques avaient du mal à suivre, le niveau du duel les dépassaient totalement. L'art des Thurgrind face à celui des Drakendrengi était un affrontement ultime. Alrik ragea et leva une de ses haches au dessus de son crane pour s'assurer force et puissance lorsqu'il frapperait et abattit l'arme sur la tête de Torek. Celui-ci réagit aussitôt et leva son bouclier, sous la puissance du choc la lame de la hache se planta dans l'outil défensif de Torek dont la tête réapparu de l'autre coté du bouclier. Rapide comme l'éclair Alrik frappa de sa seconde hache horizontalement pour le décapiter tout en maintenant la pression sur sa hache qui bloquait le bouclier. Torek leva son épée courte pour parer le coup puissant, elle vola en éclat. La hache de l'héritier trancha nerfs, artère et vertèbres alors que la tête du défunt tomba sur le sol dans un bruit sourd suivit par le reste de son corps. Le sang de la plaie avait éclaboussé le guerrier qui s'essuya d'un revers de bras en dégageant son arme du bouclier de celui qui fut jadis son ami et son confident. Il s'agenouilla à ses cotés et posa sa main droite sur son dos massif:


- Tûpir giplo Valaya Torek, Tûpir giplo!murmura Alrik.

A la vue de leur meneur décapité si facilement les deux fanatiques s'enfuirent à toute allure de la salle des archives qui s'était soudainement transformée en salle de prière et de recueillement. Ainsi le clan Drakendrengi avait beau avoir été exterminé le dernier de ses membres gênait, qu'adviendrait il lorsqu'il devra prendre le trône. Parviendrait il à maintenir l'unicité des Nains? Ou verrait il une scission se faire au sein même du peuple de la roche. L'avenir le révélerait...



NOUSSA POWA!


Dernière édition par Alrik le Sam 19 Mai 2012 - 20:22, édité 3 fois

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Asraï le Sam 30 Jan 2010 - 23:44

O_O

Euh y à pas de niveau 4 vous êtes certains ?? Bon bah...

Comment dire... en un mot : ENORME !

Et Mr se plaignait qu'il y avait trop de niveau, qu'il ni arriverait jamais, des claques ouais, des claques.
T'as carrément le niveau !

Moi j'ai vraiment aimé, ça fait un peu plus rp que présentation au début, mais ton histoire est bien expliquée sur la fin. En plus c'est pas que la moitié d'une histoire de cinglé O_O.

Le futur roi que tous le monde veut zomber O_O : Courage pour la suite hein :p
Enfin en tous cas ça nous promet de bonnes aventures et on dirait qu'on va pas s'ennuyer avec ce bon Alrik !

Encore bravo, en plus présentation postée 1 jour avant l'obtention des 2 nouveaux points de compétences (mois de février). De justesse ^^
Enfin faudrait-il encore que Yuke ou Bactere la valide avant ce soir 0h00^^.


Donc je propose bien évidemment la validation au niveau 3 !
nice bro !

_______________________________________________________


Asraï
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 233
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par N'Aedras le Dim 31 Jan 2010 - 13:14

Je plussoie Az ^^
Très belle présentation!
Comme je le disais, tu n'as absolument pas à te plaindre de nos RPs... Je n'en attendais pas moins de toi =P

Niveau 3 évidemment Wink
Tu devras te débrouiller tout seul pour ton profil, nous n'avons pas la possibilité de le modifier \o/

_______________________________________________________

Absent jusqu'à ce que ma box décide de marcher, avant la fin mars j'espère.
Admin responsable RP & univers de Naravel.
*Nous acceptons les âmes goûteuses en offrande dans les MP*
Oui, nous les voulons, mes précieuses...

N'Aedras
Admin
Admin

Masculin Age : 30
Messages : 4578
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 54


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Alrik le Dim 31 Jan 2010 - 13:43

Merci à vous deux ca me fais vraiment plaisir =) parce que j'étais pas persuadé que ça vous plairait ...
Si c'est le cas alors c'est cool =D et j'espere vous avoir fair passer un bon moment avec mon petit nimbus 2010 ^^

Profil edité: 2 points de compétence en Art du Combat et 250 STATS partout.

Merci encore à vous =)

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Erylis le Dim 31 Jan 2010 - 14:41

Et Mr se plaignait qu'il y avait trop de niveau, qu'il ni arriverait jamais, des claques ouais, des claques.
T'as carrément le niveau !

/me prépare son Mega coup de boule no jutsu
Nan mais vraiment Al', tu veux vraiment un coup de boule? O_O

J'suis d'accord avec tout ce qui a été dit. Ta présentation elle est extra, les musiques tout ça...T_T

Bravo Smile

/me lui met quand même un coup boule

Erylis

Féminin Age : 24
Messages : 915
Date d'inscription : 24/01/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Alrik le Dim 31 Jan 2010 - 15:45

/me proteste!!!

Elle est pas si bien que ça, arrêtez ou je vais finir par croire ce que vous me dites...

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par N'Aedras le Dim 31 Jan 2010 - 15:51

Ouais t'as raison...

Elle est pourrie en fait ^^

/me interdit à son nez de pousser... Mais n'y arrive pas T_T

_______________________________________________________

Absent jusqu'à ce que ma box décide de marcher, avant la fin mars j'espère.
Admin responsable RP & univers de Naravel.
*Nous acceptons les âmes goûteuses en offrande dans les MP*
Oui, nous les voulons, mes précieuses...

N'Aedras
Admin
Admin

Masculin Age : 30
Messages : 4578
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 54


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Erylis le Dim 31 Jan 2010 - 15:53

/me enfonce Al' dans la terre jusqu'à ce qu'il y est plus que le bout de sa crête qui dépasse è_é

Erylis

Féminin Age : 24
Messages : 915
Date d'inscription : 24/01/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Nathrae le Dim 31 Jan 2010 - 15:54

Ouais, tu as raison. Elle est nulle, tu devrais avoir honte. =)

Franchement, nous laisser lire un truc pareil, c'est de la torture gratuite é_è (pq c payant d'habitude? O_O)
Ah non, méchanceté gratuite, c'est ça qu'on dit >< Voilà, c'est de la méchanceté gratuite é_è (c'est aussi payant d'habitude??? O_O)

Ménaaan tu t'es surpassé, c'est beau =) (sauf les fautes)
Je ne doutais point que tu nous ferais qqch de super \o/ (même si ya des fautes)
Pis même, quand j'ai appris à combien de pages word tu étais... x)

_______________________________________________________


art © hbdesign

Nathrae

Féminin Age : 28
Messages : 3490
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Alrik le Dim 31 Jan 2010 - 16:01

Nath' a écrit:Ménaaan tu t'es surpassé, c'est beau =) (sauf les fautes)
Je ne doutais point que tu nous ferais qqch de super \o/ (même si ya des fautes)
Pis même, quand j'ai appris à combien de pages word tu étais... x)

Oui les fautes c'est une horreur, une infamie, un blasphème à la langue française... Quand j'ai relu j'ai vu les fautes hideuses que j'ai faite >< mais la flème de les corriger (quel saligot celui là)!!

So Je suis content qu'elle vous plaise...

/me repart en chantonant: "C'est un beau roman, c'est une belle histoire..."
(Spéciale dédicace à Itr' ^^ il comprendra)

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Alrik le Ven 20 Aoû 2010 - 16:11

Ca fait longtemps que je dois le faire donc je vais le faire maintenant puisque j'ai du temps.

Alors ma présentation est validée niveau 3 donc je reçoit 70 de stats à répartir entre Puissance/Résistance/Intelligence/Concentration

Ce sera donc: 30 Puissance / 40 Résistance / Intelligence / Concentration

et 2 points passif en vitesse ce qui m'en fait un total de 3.


Sauvegarde des caractéristiques a écrit:+620 stats (100 à retirer)
6combats en février, mars, avril

Yuke pour cette partie là j'aurais besoin de toi. Ca me fait quoi en gros?

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par N'Aedras le Ven 20 Aoû 2010 - 16:30

Alors... 520 stats, ça te fait... 5 Pièces d'Or et 2 Pièces d'Argent.

6 Combats sur 3 mois ça te fait:
- 6 pts de potentiel passif
- 3 pts concrets passifs

Ta bourse actuelle est à convertir. 84 Pièces d'Argent ça te fait 420 Capac Actives à te répartir.

_______________________________________________________

Absent jusqu'à ce que ma box décide de marcher, avant la fin mars j'espère.
Admin responsable RP & univers de Naravel.
*Nous acceptons les âmes goûteuses en offrande dans les MP*
Oui, nous les voulons, mes précieuses...

N'Aedras
Admin
Admin

Masculin Age : 30
Messages : 4578
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 54


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Alrik le Ven 20 Aoû 2010 - 16:46

Ok alors je dois répartir 3 points passif donc 2 en dexterité et 1 en vitesse à nouveau.

Pour les capacités actives qui viennent s'ajouter à 30 de puissance et 40 de Résistance

Caractéristiques a écrit:Puissance +150(200) Résistance +190(250) Intelligence +50(50) Concentration +100(100)

Vitalité +75(75) Chance +0(5) Vitesse +4(4) Dextérité +2(6)

Arme: Larmes de Valaya (hache runique) [P1]
(a-b, -25Pui max/+1Vit max)

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Alrik "Validée niveau 3"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum