Partons à l'aventure !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partons à l'aventure !

Message par Enasthrae le Lun 8 Mar 2010 - 20:08

Quand Enasthrae s’était rendue à Ezzarà, elle savait qu’il lui restait encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’atteindre son objectif. Elle souhaitait à tout prix voir un griffon de ses propres yeux. Elle les savait sauvages, indomptables, farouches mais tout cela l’attirait plus que ça ne devrait l’effrayer. Ces créatures splendides la fascinaient presque autant que les dragons, mais si elle était assez courageuse pour se rendre sur le territoire des griffons, en espérant d’obtenir leur accord, elle n’était pas encore assez téméraire pour s’aventurer à la rencontre d’un dragon. Cependant si un jour elle trouvait quelqu’un d’assez inconscient pour l’accompagner dans sa quête, elle irait. Après tout, ces créatures étaient tellement magnifiques. Les récits des Elfes les plus sages et les plus savants à leurs sujets étaient tous plus passionnants les uns que les autres. Ils nourrissaient toujours plus la curiosité d’Enasthrae. Voilà une des choses à laquelle Enasthrae aspirait : apprendre.

La jeune humaine était partie de son village natal, lequel elle avait souvent quitté pour voyager dans des régions voisines mais toujours assez proches, quelques jours plus tôt avant d’arriver à Ezzarà. Ensuite, après s’être reposée de son périple dans la cité, elle en recommençai en autre, cette fois vers les chaînes de montagnes proches du territoire qu’occupaient les Nains. Elle avait entendu que plusieurs familles de griffons y vivaient à cette époque de l’année. Elle était très impatiente et excitée à l’idée de réaliser un de ses rêves mais aussi un des buts qu’elle s’était fixait au cours de sa vie. Malgré son jeune âge, rien ne l’arrêtait. Sa curiosité dépassait tout autre sentiment et elle se disait que de toute manière, étant un être humain donc un être éphémère, il fallait faire un maximum de choses et ce, le plus tôt possible. Et la seule limite de l’homme, c’est l’homme lui-même.

Enasthrae, maintenant, avait marché pendant deux longues semaines. Ses pieds hurlaient de douleur, ses orteils souffraient mais elle ne s’en souciait plus, car elle approchait du territoire des Nains. Cette perspective lui fit oublier tous les maux que sont corps pouvait subir. Elle savait que si elle avait trop mal, elle arriverait à soigner ses blessures. Elle savait également qu’elle n’essaierait pas de gravir la montagne avant de s’être totalement reposée pour ne courir aucun risque, car l’homme a beau avoir un des meilleurs potentiels pour changer les choses, il n’en reste pas moins fragile et il peut disparaître en l’espace d’un clin d’œil. La jeune fille ne devait pas le perdre de vue, sa mère n’avait cessé de lui répéter cela car celle-ci avait donné la permission à sa fille de voyager où bon lui semblait, elle n’en restait pas moins inquiète. De plus, la jeune humaine voyageait toujours seule, elle n’aimait pas vraiment la solitude mais elle n’avait jamais eu le choix. Personne ne faisait attention à elle, elle était trop discrète bien qu’elle adorasse rire ou être entourée de personnes partageant ses centres d’intérêts. Peut-être qu’un jour, elle aurait un autre ami qu’un animal, un ami humain ou peut-être d’une autre race. Qui sait ?

La jeune fille ne savait pas quand elle arriverait à la frontière, cela l’angoissait légèrement. Elle ne connaissait rien des Nains, elle ne savait pas ce qu’elle risquait-ça serait toujours mieux que de défier un griffon- et ce qu’elle devait faire de spécial. La route ne présentait toujours pas de différence, elle était toujours plate. Le soleil s’était caché derrière les nuages gris. Quelques arbres bordaient le sentier à peine visible. Ce paysage s’étendait sur encore des kilomètres, Enasthrae n’en voyait pas encore la fin. Elle marchait encore dans l’humidité, les yeux traînant dans le vide. Elle marchait tout droit, elle ne savait pas exactement où elle allait. Soudain elle rentra dans un arbre, elle tomba sous le coup. Elle voyait des petits canards voler un peu partout et elle sombra dans l’inconscience avant de s’apercevoir que quelqu’un venait à sa rencontre.

Spoiler:
premier rp de la semaine : +10 MA
c'est comme ça qu'on dit dans votre langage, non ?
Edit Yuke: validés
validation:
Edit Yuke: +14 Capaz réparties


Dernière édition par Enasthrae le Mer 10 Mar 2010 - 19:59, édité 2 fois

Enasthrae

Féminin Age : 22
Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partons à l'aventure !

Message par Alrik le Mar 9 Mar 2010 - 17:19

Les trompettes d'honneur de Karka Draka sonnèrent, un convoi arrivait au loin, le haut roi Cassiel se déplacait en personne jusqu'à la citadelle. Une milice jamais vu auparavant gardait le trone de pierre que de fière porteur soutenait de leur larges et puissantes épaules. La grimace qui se dessinait sur leur visage était témoin de la difficulté qu'ils éprouvaient à porter le siège royale du Haut Roi. Ils transpiraient à grosse goutte et les poils sur leur torse étaient trempés de sueur, elle reflétait l'or brillant du trône. Au moins ils étaient heureux de porter le Haut ROi s'était une selection extrêmement rude pour devenir porteur de trône et les exercices étaient d'un niveau élite. La première ligne de porteur, deux Nains identiques, sans nul doute des jumeaux ou du moins on pouvait le penser, les muscles et le visage était une pale copie de ceux de l'autre en réalité tous étaient identique. Les six porteurs étaient identique, rien ne les différenciaient à part une bandoulière de couleur différente qui pendait à leur taille. Sûrement un aide pour que le Haut Roi puisse juger d'un coup d'oeil qui était qui. Ils se souvinrent tous de leur entrainement titanesque et le bruit des brailleries de leur instructeur...

**

- Mais qu'est ce que vous foutez! Courrez Courrez! TOi là bas tu veux que je t'aide à te gratter le cul!! Mais cours bon sang cours!!! beuglait l'instructeur des porteurs.

Il était enorme, pour un nain, ses muscles étaient deux fois plus developpés que la normal et il avait plus l'air d'un gros tonneau qu'autre chose. La balaffre qui barrait son oeil droit lui donnait un air sévère tandis que ses cheveux avaient été parfaitement coiffés en arrière. Tout le monde savait ou il passait ses nuits mais personne ne le disait à haute voix lorsqu'il était là de peur de se faire découper en rondelles et déguster le lendemain.
L'instructeur était un Khuzûd d'experience, son esprit stratège était d'une grande utilité au Haut Roi et il avait pour mission de former et entrainer ceux qui porterait le trône de pierre plaqué or pendant les batailles ou les déplacements. Un corps d'armée des plus importants, une mission de la plus haute importance et c'est pourquoi il ne tolérait aucun débordement et aucune défaillance. Celui qui s'écroulait ou qui protestait ou contestait un de ses ordres était immédiatement renvoyé chez lui. La compassion ne faisait pas parti de son vocabulaire, aussi sûr qu'un borgne voit que d'un seul oeil.
Il avait regrouppé les volontaires par groupe de six et imposait qu'ils tissent de fort lien entre eux. Tout le monde devait se connaître devait s'aimer, s'apprécier car selon lui si on aime une personne on aura plus envie de se battre pour le protéger. Il devait endurer ensemble chaque épreuve et les réussir ensemble, si un échouait, tous échouaient. Tel était la loi de l'instructeur. Et chaque jour il les faisaient courir en portant leur armure, plus une charge de plus de trente killo sur les épaules. Il les faisaient courir, et encore courir jusqu'à ce que leurs muscles se déchirent et qu'ils soient suffisamment fort pour supporter pendant des heures le poid de la plus belle création du royaume des Nains, le trône du Haut Roi.


**

Les six porteurs étaient tous frères et par ce lien du sang ils avaient surmontés chacune des épreuves et ainsi avaient remportés haut la main les défis lancés par l'instructeur. Aujourd'hui ils étaient inséparable et portaient fierement le trône du Haut Roi.
Autour du Haut Roi un bataillon vêtu entièrement d'argent et de bleu marine trottait à un rythme régulier. Leur cape bleu océan flottait dans leur dos tandis que leur casque forgé dans l'argent brillaient sous le soleil. Tous avaient une hache en argent fixée entre leurs homoplates tandis qu'à leur taille une épée courte brillante pendait dans un fourreau simple. Leur armure était forgée dans un métal étrange qui avait une belle couleur bleu foncé et s'armonisait parfaitement avec le reste de leur tenue. Ils étaient les Lokdârs, la milice personnel du Haut Roi de Rik kazad. Personne n'avait réussi à les battres, ils étaient disait on imbattable tellement leur entrainement était draconien. Les ragots fusaient sur leur capacités au combat, certains soutenaient qu'ils étaient plus puissant que ne le furent jamais le clan Drakendrengi. Mais ce qu'il ne savait pas c'est qu'un Drakendrengi les avaient lui même entrainé, depuis son arrivé au royaume des Nains il avait formé des Khuzûd pour qu'ils deviennent les plus puissant guerrier de Geadrâs, ce nain n'était autre que le fils adoptif de Cassiel, Alrik.
Il marchait en tête du bataillon suivit de près par les Lokdârs. C'était pas moins de cinq cents Nains guerriers qui traversaient les montagnes en direction de Karak Draka dont les murailles étaient déjà visible à l'horizon.
En queue de pleton venait un bataillon vêtu entièrement de noir et d'argent cette fois si. Les archers d'élites de Rik Kazad qui venaient tout droit du clan Thurgrim. Ils étaient les meilleurs dans leur profession et leurs uniforme étaient connus de tous. Semblable aux Lokdârs, ils portaient le blazon de la cité des rois, une enclume croisée avec un marteau d'or. C'était le marteau du Haut Roi, l'arme qui se transmettait de Roi en Roi et qui n'avait fait que de monter en puissance depuis des siècles et des siècles...
Cassiel, l'armure d'or du Haut Roi le faisait rayonné, son marteau légendaire dans sa main droite serrée le rendait magnifique, sa barbe blanche parfaitement peignée refletait la sagesse tandis que ses yeux bleu azur témoignait de sa bonté de coeur. Il était un des plus grands Haut ROi du royaume des Nains et sa clémence et sa bonté n'avait pas de limite. Il pardonnait à tous et c'est de lui que vient la signature du pacte des cinq, sans quoi les Nains seraient toujours en guerre. Il était magnifique et tenait à se rendre dans chacune des cités de son royaume pour la fête de Balran le Juste. C'était une tradition pour les Naug que le Haut Roi fasse un tour d'honneur de son royaume pour rendre visite aux autres rois de son pays.
Alors que la troupe avançait d'un pas rapide un Nain s'approcha de Alrik et lui murmura quelque mots à l'oreille. Le prince héritier quitta la colonne en confiant la marche au général de l'armée qui avançait désormais d'un pas lent et régulier vers les portes de Karak Draka. Alrik s'éloigna de la petite armée suivant le Khuzpud qui l'avait interpellé. Ils quittèrent la route et écartant une fougère de la main ils découvrirent une jeune humaine allongée sur le sol rocheux. Elle s'était durement frappée la tête contre un arbre. Alrik frappa l'épaule du Nain pour le féliciter de son travail et se retourna en claqua des doigts. En un éclat de seconde deux Nains surgirent de nul part, camoufflé dans des tenues vertes feuilles melées avec du gris roche, ils étaient presque invisible. Ainsi les archers et l'infanterie n'étaient pas les seuls à suivre le Haut Roi. Des sentinelles formées à la discretion entouraient la marche des soldats.
Les deux Nains ramassèrent la jeune fille aux cheveux de flamme et la conduirent derrière la colonne à l'interieur de la cité suspendue entre deux canyon...


[suite dans le royaume des nains...]

Spoiler:
Second rp de la semaine: +10 MA Edit Yuke: validé
validation:
Edit Yuke: +25 Capaz réparties

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum