Mondoroin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mondoroin "Validé niv 3"

Message par Mondoroin le Jeu 1 Avr 2010 - 19:36

Partie IRL :

Prenom : (facultatif) Alexandre
Age : 21 ans
Etudes/job actuel(les) : Bts informatique
Région habitée : île de France / val de marne
Trait de caractère principal : ... Dieu ça marche ? Non euh principal je ne vois pas trop. L'humour, la sociabilité ?
______________________________________________________________________________________________

Partie RP :

Pseudo : Mondoroin Battlescimetar
Age : 369 ans
Race souhaitée : elfe

Caractéristiques physiques (décris-toi en quelques lignes) : Mondoroin est un jeune elfe,d'apparence de 18-20 ans, plutôt grand: 1m86 et pèse environ 90 kg. Sa peau est également légèrement différentes de celle de ces congénères : en effet elle est blanche pâle tirant très légèrement sur le vert. Ses yeux quant à eux sont d'une couleur émeraude totale et pure pailleté d'or et semblent sonder l'âme de ceux sur lesquels ils se posent. Son nez à l'arête fine lui donne un aire stricte et sa bouche aux lèvres plutôt fines confirme cet aspect. Lorsque retentit sa voix, on pourrait penser que celle-ci vient des profondeurs de la terre et éclate tel un tremblement de celle-ci de part son octave très bas. Ses cheveux sont long (environ jusqu'aux épaules), lisses et de couleur noir avec des reflets verdâtre à la lumière. C'est à travers cette chevelure, que percent ses deux oreilles pointues...
Sa grande stature est confortée par une musculature avantageuse : ses épaules carrées et ses muscles tant pectoraux, qu'abdominaux démontrent une grande résistance physique. A cela s'ajoute des bras impressionnants qui laissent imaginer la force dont il sait faire preuve. Ses deux jambes aux cuisses solides sont en contraste avec le corps de par leur forme élancée. Celles-ci lui permettent d'atteindre des vitesses de pointes impressionnantes.
En guise de vêtement, Mondoroin porte en permanence une armure aux plaques de métal vertes foncées et d'un cuir noir comme la nuit. Sous celle-ci une tunique de couleur verte elle aussi lui permet de rester à l'abri de la fraicheur des protections métalliques.
Aperçu:
Spoiler:


Les armes du jeune elfe sont deux cimeterres sommes toutes classiques dont les lame en argent sont gravées de fines runes dorées. Les garde des armes sont faites d'une poignée taillée dans l'émeraude et de fines rainures permettent un effet anti-dérapant pour ne pas perdre celles-ci en combat...
Leurs fourreaux sont fais de cuir noir renforcé d'argent aux endroits les plus sollicités.
Aperçu:
Spoiler:

Ayant un bug sous photoshop, je n'arrive pas à l'utiliser pour modifier la garde de mes lames, censées être émeraude...




Traits de caractère principaux : Mondoroin possède une âme de combattant: il n'a quasiment jamais peur et cela lui joue parfois des tours car ça le rend imprudent; ce jeune elfe à tendance à foncer dans le tas sans réfléchir. Il est d'ailleurs qualifier de tête brûlée ayant tendance à se mettre dans des situations impossibles... Mondoroin est courageux, calme, ordonné, mais il est radin, très rancunier et revanchard. De plus il est doté d'une curiosité presque maladive.
Mis à part cela, au fond de lui sommeil une grande bonté, celle-ci ressort surtout en présence d'animaux que l'elfe adore. On pourrait qualifier de fanatique: en effet, il est un fervent défenseur de la nature peut-être plus fervent même que ses frères et à la moindre offense contre celle-ci, il se met dans une colère noire. Capable de sacrifier sa vie pour n'importe quel animal, Mondoroin sait pourtant aussi faire preuve d'une grande compassion pour les autres races intelligentes. Ainsi, il ne trouve pas que les autres races sont mauvaises de nature. Seulement certains de leurs représentants. Ces derniers ont, en revanche, intérêt à ne pas se trouver près de lui s'ils ne veulent pas se faire tuer.
Toutefois, malgré son impulsivité flagrante, notre jeune elfe sait faire montre d'une certaine intelligence. Ajoutée à sa volonté de feu, il sait parfois faire de grande chose avec son esprit tel qu'utiliser la magie au corps à corps pour vaincre.



Histoire de ton personnage (minimum 5 lignes) :
Spoiler:

L'histoire de Mondoroin commençait plusieurs centaine d'année avant sa naissance. Un vieille elfe retrouva en effet un très ancien parchemin datant d'une époque oublié de la plus part et qui faisait état d'une prophétie. Celle-ci annonçait la naissance d'un enfant sur un territoire sacré par nuit de pleine lune. Enfant qui aurait pour destin de changer le monde de part ses talents martiaux.
C'est ainsi qu'un soir de pleine lune, dans la forêt au nord de Geadrâs, une femme, appartenant au peuple Medülijjani et ignorant tout de cette prophétie, se rendit au pied d'un arbre millénaire. Sûre d'elle, elle savait que son enfant n'allait pas tarder à sortir de l'être sacré. Alors qu'elle se trouvait sous le feuillage magnifique du végétal, l'acte commença. Mondoroin sortit au bout de 2 heures d'intenses efforts. Seulement, pour sa première apparition sur cette terre, il ne cria pas comme les autres enfants, il se contenta de regarder avec des yeux émerveillés le monde qui l'entourait. Ce ne fut qu'à l'apparition d'une Dryade que l'enfant poussa son premier cri de ravissement. La créature, très rare à voir, sortit du feuillage complexe de l'arbre pour descendre observer l'enfant et sa mère. Lorsqu'elle eu touché le front de l'enfant de ses doigts noueux, la Sylvane repartit dans les branchages de l'arbre et disparu de la vision des deux elfes. Intriguée, Aryline, la mère de Mondoroin, le saisit dans ses bras et l'emporta pour le montrer au peuple elfique auxquels ils appartenaient. Autre chose curieuse qui se produisit, lors du trajet pour revenir au campement, de nombreux animaux sortirent de leur tanière pour observer le nouveau né.
Lorsqu'ils arrivèrent devant le clan, Mondoroin fut acclamé avec joie par le reste de la tribu. Chacun venait féliciter la mère et voir l'enfant à la couleur de peau étrange. Le père de Mondoroin, portant le nom de Tarathiel et ayant un âge muti-millénaire, très fier de la naissance de son fils, organisa une grande fête pour célébrer l'occasion...
Le jeune elfe fut alors choyé durant toute sa petite enfance. Pendant ses premières années, celles où l'intelligence, le caractère et la mentalité se font, ses parents s'évertuèrent à l'éveiller au monde et à lui inculquer des valeurs ainsi que le respect de la nature. Ces préceptes s'ancrèrent parfaitement dans l'esprit de Mondoroin. Durant cette enfance, son père le poussait toujours à découvrir de nouvelle chose pour attiser sa curiosité. Ainsi lorsqu'il apprit à marcher, son père l'encourageait déjà à courir, lorsqu'il commença à parler c'était par des phrases complètes qu'il voulait qu'il lui réponde, quand il s'intéressait à quelque chose en particulier, son père lui en parlait durant des heures et en apprenant à lire ce fut des tonnes de livres qui lui furent données... Avec ceci, l'enfant développa une étique et une morale propre à lui même, avec les capacités de choisirent ses propres orientations sans se faire influencer par les autres.

Les années passèrent et Mondoroin grandit. Bien avant qu'il soit en âge son père l'avait déjà familiarisé avec les armes. C'est ainsi que dès qu'il lui fut permit, le jeune elfe demanda à son père de lui apprendre les rudiments du combat. Tarathiel avait en effet participer à plusieurs guerres que leur peuple avait mené. Il en était chaque fois revenu plus fort mentalement et certainement techniquement. C'est ainsi qu'il était devenu un grand bretteur renommé parmi les elfes. Il appartenait avant à la classe des Elder mais avait quitter la "ville" dans les arbres avec certains autres elfes pour fonder un nouveau campement en lisière de la forêt. Comme cette dernière s'étendait, lentement mais surement, la tribu vit bientôt son habitat se retrouver au coeur des arbres. Ils subirent au début plusieurs assaut de nains ou d'orcs mais y résistèrent. C'est ainsi que Liberielle fut créer. de "village" elle était passée à l'équivalent d'une petite "ville" et avait prit pour nom Liberielle. Tarathiel enseigna cette histoire à son fils tout en lui donnant ses premières armes. L'enfant les essaya toutes et se tourna finalement, tout comme son père, vers un style de combat à deux lames: deux cimeterres. Son père avait reçu l'enseignement de ce style par son propre géniteur qui l'avait reçu du sien,... Ce type de maniement des armes s'était transmit de génération en génération pour finir par arriver à Mondoroin. Bien entendu, l'enfant avait le choix de l'accepter ou non mais jamais un Battlescimetar n'avait choisi un autre style de combat. C'est ainsi que commença l'entrainement du jeune elfe.
Il se montra très vite doué pour le combat au corps à corps. En revanche, contrairement à son paternel, Mondoroin avait une technique beaucoup plus fine, plus virevoltante que lui qui était plus terre à terre et combattait plus en force. Toutefois, il avait connu une myriade de guerriers et connaissait les rudiments d'autant de styles de combat et de techniques.
Le jeune elfe différent de peau progressa à une vitesse ahurissante. Bientôt il fut capable de mener une bataille seul, sans conseil. Son père enchaina alors sur l'apprentissage des tactiques en temps de guerre. Il lui décrivit les champs de bataille, les marrées grouillantes d'ennemis qui s'élançaient contre eux,... Il lui inculqua la façon de mener des troupes, de les organiser, de les galvaniser. Mondoroin buvait ses paroles comme de l'eau et s'imprégnait totalement de celle-ci afin d'en faire les siennes. Sa mère ne voyait en revanche pas d'un très bon oeil l'attrait de sa progéniture pour les conflits et entre deux leçons patriarcales, elle lui apprenait l'amour de la vie et des êtres vivants.

C'est dans cette ambiance et sous cette philosophie que se déroula l'enfance de Mondoroin. Puis, bientôt, il atteint l'âge de devenir adulte. Il avait alors 120 ans. Dans cette ville qu'avait créer Tarathiel et les autres colons, un rite avait été mis en place pour les nouveaux guerriers : il devait revenir après avoir accompli un fait d'arme. Lorsque le jour arriva, le jeune elfe se leva aux aurores et emballa son paquetage. Sans un mot, il quitta le camp pour trouver ce fameux fait d'arme à accomplir. Il marcha droit vers le sud à travers les arbres. Sur son passage, comme depuis sa naissance, les animaux sortaient de leur tanière. On aurait dit qu'ils attendaient quelque chose de lui , mais le jeune elfe n'avait véritablement aucune idée de ce qu'ils attendaient. Ne s'en préoccupant pas plus que ça car ne pouvant rien faire, il continua sa route durant une journée complète pour déboucher sur l'orée de la forêt. Là, il découvrit un nouveau paysage, quelque chose n'avait jamais vu. Ayant connu toute sa vie la forêt, il était fasciné devant la plaine qui s'étendait devant lui et au delà de laquelle se découpaient des sommets montagneux. Encore plus attiré par ces derniers, il décida qu'il prouverait qu'il était digne de devenir un guerrier là-bas. En traversant la plaine, il rencontra pour la seconde fois de sa vie des hommes. La première ayant été une visite marchande à la ville. Lorsqu'il s'approcha pour les saluer, ceux-ci, au nombre de trois, sortir des épées longues. Ils s'approchèrent menaçant et déclarèrent:


" Tiens donc qu'est-ce qu'on a là ? Un elfe ? intéressant... Allez, Maintenant file nous tout ce que tu as de valeur..."

La seule chose que possédait Mondoroin et qui aurait eu une quelconque valeur était un pendentif représentant un dragon munie d'une émeraude en son centre que lui avait offert sa mère. Il refusa cependant de se séparer de quoi que ce soit et ne comprit tout d'abord pas les intentions des hommes.

" Bon allez dépêche toi avant que nous ne perdions patience.

- Je ne vois pas pourquoi je vous obéirais...

- Peut-être parce que nous sommes trois et toi seul tu ne crois pas ? Bon les gars, on va lui montrer ce dont on est capable, de toute façon nous pourrons dépouiller son cadavre..."

Ils attaquèrent alors. C'est à ce moment que le jeune elfe comprit le pourquoi de cette agression. A aucun moment il ne ressentit la peur de mourir face à eux et il sortit ses armes. Les brigands voulurent tester par des attaques rapides et non puissantes les défenses de leur victime. Seulement, celle-ci ne leur laissa aucune chance. Alors que le premier feintait dans sa direction, Mondoroin se pencha vers la droite en frappant de sa lame gauche le poignet de son adversaire, le lui sectionnant net, et enchaina avec un coup au flanc du cimeterre droit. L'autre s'écroula au sol dans un cri de douleur, pressant son moignon et sa main sur son flanc. Apparemment ces hommes n'étaient pas de réels bretteurs. Les deux se remirent rapidement de leur surprise: la scène avait été si rapide... et ils entrèrent dans la danse à leur tour. Ils commencèrent par tourner lentement autour de l'elfe et tentèrent de le prendre en tenaille. Pressentant la menace, l'apprenti guerrier se décala de façon à pouvoir les avoir tout deux en face de lui et continua de reculer pour ne pas être encercler. Puis l'un des deux se lança dans une feinte suivit de son compagnon une fraction de seconde après. L'elfe para la première en plaçant ses armes croisées devant lui et fit un bond sur le côté pour éviter la seconde. Puis il donna un violent coup de pied de face en plein abdomen à son adversaire. Il lui flanqua ensuite un coup de garde sur la nuque pour l'assommer alors qu'il se pliait en deux.
Un seul des trois assaillants était encore debout et il n'en menait plus large. Tremblant comme une feuille lorsque le regard émeraude sondant son âme se posa sur lui, il décida que sa vie valait plus que le fait de tenter de sauver ses compagnons et pris ses jambes à son cou...
L'affaire terminé, l'elfe se rapprocha du blessé et se pencha sur lui dans l'intention de tenter de le sauver. Seulement il était trop tard et l'homme baignait dans une marre de sang , immobile.

Ne restant pas plus longtemps sur les lieux, le guerrier intrépide repartit. Il se mit alors à trotter. Au bout de quelques heures, la nuit fut trop noir pour qu'il puisse continuer. Il décida alors de s'établir à l'endroit où il se trouvait pour repartir le lendemain frai et dispo. Ainsi, il s'allongea au sol et s'endormit presque immédiatement. Lorsqu'il rouvrit les yeux, le ciel était très claire et le premier rayon de soleil apparu au même moment dans son champ de vision. Il se releva et bu de longues gorgées dans la gourde qu'il avait emporté. Puis il repartit en direction des montagnes. La journée passa sans encombre bien qu'il aperçut à plusieurs reprises des silhouettes au loin. Les cimes montagneuses se rapprochaient lentement et il estimait qu'il lui faudrait encore trois jours pour les atteindre.
Ces trois jours se déroulèrent rapidement. Ils ne furent perturbés que par une caravane de marchands orcs et par une meute de loups qui prirent peur devant le feu d'herbe sèche que fit Mondoroin. A côté de cela, il était obligé de chasser des petits animaux pour se nourrir. Heureusement pour lui, son père lui avait montré les rudiments de la traque et il put dénicher de quoi manger...

Il arriva au pied des massifs montagneux un beau matin après une nuit de marche forcée. Motivé par la vision des cimes à portée de main, il avait décidé qu'il ne prendrai pas de pause pour dormir. C'est ainsi qu'il commença à gravir les pentes rocailleuses. Rapidement, la pente s'accentua et se retrouva à la verticale. Cela devint une véritable partie d'escalade. L'habitude de grimper dans les arbres comme il avait fait dans sa jeunesse l'aida à trouver les bonnes prises. Cependant ce terrain lui était encore inconnu et il eut énormément de mal. Lorsqu'il s'arrêta au premier palier qu'il rencontra, il se retourna vers la plaine qu'il venait de traverser. Un spectacle magnifique s'offrit à ses yeux: brillant de mille feu, des amas rocheux cristallins dans l'étendu décomposaient la lumière et renvoyaient un véritable arc en ciel de couleur. Au loin, à l'horizon, une barrière verte lui indiquait la présence de la forêt.
Il sortit alors de ses pensées et revint au moment présent pour reprendre la montée...

Ce fut après une demi-douzaine d'heure qu'il fit une pause pour se reposer. Lorsqu'il se réveilla, il faisait nuit. Il était trop risqué de se remettre à chercher des prises avec une luminosité pareille. C'est ainsi qu'il remarqua au loin le feu. Lorsque son regard se posa sur la forêt, les flammes s'élevaient très hautes dans le ciel noir. Prit de panique pour le clan, il perdit la lucidité qui l'empêchait de reprendre la route. Il entreprit alors de redescendre le plus rapidement possible. Seulement, il était impossible de distinguer le relief de la falaise et l'humidité nocturne rendait glissant le sol. Le jeune elfe manqua une prise. Il chuta avec un cri de désespoir pour son clan et lui même. Puis en tombant, il percuta la paroi avec sa nuque et perdit connaissance...

Losqu'il se réveilla, une très violente douleure lui vrillait tout le corps. Ouvrant les yeux, il fut aveugler par le soleil. L'odeur métallique du sang sécher planait dans l'aire. Il tenta de remuer et hurla de souffrance. Ce fut tellement violent qu'il sombra à nouveau dans les ténèbres. En revenant à lui, il ressentit la fraicheur glisser sur sa peau. Il se réveilla totalement et s'aperçu que la nuit était tombée. Ne cherchant pas à bouger, il déplaça un maximum son regard. Facee à lui s'étendait le ciel et une partie de la falaise. Il était donc étendu sur le dos. Cette fois-ci il remua doucement la tête. Bien que la douleure s'intensifia, elle était supportable. Après un gros effort, il remarqua qu'il se trouvait sur une petite corniche, retenu par un rocher. Sa jambe gauche était en effet coincée entre une grosse pierre et la falaise, formant un angle non naturel. Se redressant doucement, Mondoroin réussit à s'assoir. Il prit sa jambe à deux main et la fit glisser doucement pour la sortir de son étau. Les larmes coulaient le long de ses joues tant la sensation était intense. Il réussit cependant son entreprise et dégagea totalement son membre. Puis il entreprit de la remettre dans le bon sens. Malgré la torture que cela représentait, encore une fois son acte fut courroné de succès. Mais il ne pouvait s'en servir il le savait. Et pourtant il lui restait un long moment de descente...
Soudain, après une heure d'attente, le sol se mit à vibrer. Le tremblement fut de plus en plus violent. Un craquement sonnore déchira les tympans du blessé et tout se mit à bouger autour de lui. Un pan entier du flanc de la montagne se détacha et commença à glisser vers la plaine. Soulagé, Mondoroin remercia Demet et Erä de leur bonté. Seulement ce à quoi il n'avait pas réfléchit c'était l'arrivée. Fort heureusement pour lui, le bloque rocailleux sur lequel il se trouvait ne se disloqua pas. Il percuta néanmoins un bloc plus gros et envoya dans les aires l'elfe blessé. Celui-ci vola sur une vingtaine de mètres à la moitié de cette distance en hauteur. Il raterrit lourdement sur le sol et hurla de souffrance.
Après plusieurs longues minutes d'inaction totale, Mondoroin put enfin recommencer à bouger. Il se mit alors à ramper, s'éloignant de l'endroit accidenté par peur de se prendre une nouvelle pierre. Il rampa ainsi durant deux heures et ne parcouru que trois cent mètres. Epuisé, il s'endormit alors sur place. Lorsqu'il revint à la réalité, il ressentit une chose étrange: le sol vibrait à nouveau. Seulement cette fois-ci, les tremblements étaient constants et ne s'intensifiaient pas. De plus une voix lui parvint. Lui qui n'avait toujours vécu qu'avec son peuple ne parlait pas d'autres langues et ne comprit pas ce qui se disait. Lorsqu'il regarda autour de lui, il s'aperçut qu'il se trouvait dans une caravane. Il semblait que des humains l'avaient récupéré. On lui avait placé une atèle à sa jambe et bander les multiples autres blessures ouvertes. A ce moment, une tête apparu dans son champ de vision, traversant un léger rideau de toile blanche. A première vue l'humain était jeune, très jeune. Il cria quelque chose et cette fois-ci ce fut un homme adulte qui vint à sa rencontre. Agé d'une soixantaine d'années, il portait une barbe grisonnante bien taillée et était vêtu de vêtement de toile. Sur son torse un symbole déique représentant Sigmar. Sa mère lui avait parlé de ce dieu et c'était pourquoi il avait connaissance de son emblême.
L'homme murmura quelques paroles à son attention, mais le jeune elfe ne comprit pas un mot. Ce dernier lui fit signe qu'il ne parlait pas leur langue. L'homme se redressa et s'adressa alors à l'enfant qui regardait Mondoroin avec curiosité. Le gosse disparu derrière le rideau et un nouvel homme entra quelques minutes plus tard. Celui-ci s'avança vers le guerrier blessé et lui déclara dans la langue elfique:


" Je parle ta langue. Nous t'avons recueillis près d'un éboulement. La montagne s'est effondrée en partit.

- Le feu ! La forêt ! Que s'est-il passé ?

- Du calme, du calme, nous avons aperçu ce feu. Nous prenions cette direction lorsque nous t'avons récupérer. Nous ne savons pas ce qui s'est produit et c'est par curiosité que nous voulons savoir..."

La curiosité. Un sentiment très fort chez Mondoroin tout comme chez les humains. ils discutèrent ainsi durant près d'une heure avant que l'homme ne le laisse se reposer. Ainsi, l'elfe apprit que les hommes étaient des nommades qui parcouraient le continent pour apprendre. L'homme palrant l'elfique était le seul du clan à connaitre cette langue. Il se nommait feltor. Le prêtre de sigmar était Adelphe et l'enfant fagone. Au total, leur troupe se composait d'une quinzaine d'hommes. Selon leur dire, ils étaient à la fois des mercenaires, des marchands, des guerriers, magiciens et penseurs. Ils avaient bravé maints périls et s'en étaient toujours sortit.
Les jours qui passèrent furent passionnants: les vagabonds partagèrent avec lui les histoires de quêtes qu'ils avaient accompli avec brio tandis que lui leur racontait sa propre vie et celle de son clan. Ils commencèrent de même à lui enseigner les rudiments commun, la langue universelle (je me suis basé sur Donjons et dragons pour le nom, ne connaissant pas celui-ci).

http://www.deezer.com/listen-777606 musique à lire en lisant le paragraphe suivant

Ainsi le temps passa rapidement et ils arrivèrent en vue de la forêt. Tout du moins ce qu'il restait de la forêt. En effet, le feu avait tout brûlé sur une gigantesque partie des arbres. Devant eux un spéctacles de désolation s''offrait: des arbres brûlés, des cendres volant au gré du vent, des ruines calcinées,... La caravane continua son chemin à travers ce décors infernale en direction du village selon les indications de Mondoroin. Lorsqu'ils y arrivèrent, ils ne découvrirent que le même spectacle. Cependant à cette hécatombe s'ajoutait des corps éparpillés un peu partout et complètement brûlés. Le jeune elfe se précipita en poussant un hurlement de chagrin et se mit à courir en tout sens, complètement désorienté. Puis il s'élança vers l'endroit où devait se trouver la demeur de ses parents. Il trébucha en chemin sur le corps de Firkorn, "feu" son ami (Humoir noir bonsoir Twisted Evil ). Il redoubla de vitesse pour se rendre à sa maison. Lorsqu'il arriva à l'endroit où celle-ci devait se trouver, seule une ruine restait. Lentement il y pénétra, redoutant ce qu'il allait voir. Lorsqu'il fut enfin à l'intérieur, il poussa un hurlement de chagrin terrible. Sous ses yeux , enlacés pour l'éternité, ses parents avaient du être surpris dans leur sommeil. Mondoroin s'effondra, en larme. Derrière lui se profila la silhouette de Feltor qui attendit quelques instants pour laisser le jeune elfe en deuil. Puis il fit quelques pas en avant et posa sa main sur l'épaule du guerrier en pleur. Le désespoir perçait à travers ses sanglots.


" Je sais ce que tu vis, il m'est arrivé la même chose, viens..."

Feltor l'aida à se lever. Soudain, un éclat attira l'attention du jeune elfe. Du pied, il dégagea la cendre qui recouvrait l'objet et découvrit les armes de son père. Les deux magnifiques cimeterres que celui-ci maniait depuis la nuit des temps. Cette vue lui fit monter encore plus de larme qu'il n'en avait déjà dans les yeux. Il ramassa alors ces souvenirs paternel et se laissa entrainer vers la caravane par l'humain. Le faisant remonter dans la cariole, Feltor se tourna vers les autres et leur déclara d'une voix sombre:

" Il n'y a plus rien à faire ici. Partons."

Chaque visage exprimait la colère de ce qui s'était produit. Les hommes aquiessèrent en silence et repartirent.
Ils quittèrent les lieux le plus vite possible et revinrent à la plaine. Feltor tenta de faire ouvrir son coeur au jeune elfe mais celui-ci restait là, amorphe, sans bouger et le regard dans le vide,se mettant parfois à pleurer. Ainsi passèrent les jours. Puis un beau matin, Mondoroin sortit de la cariolle dans laquelle il se trouvait. Son visage inexpressif surpris tous ceux qu'il croisa. Feltor s'approcha de lui et s'enquit de son état. La seul chose que lui répondit le guerrier fut:


" Qui a fait ça ? "

L'homme qui était devenu son ami lui expliqua alors qu'ils avaient retrouvé des traces de ceux qui avaient mis le feu et qu'ils étaient en train de les suivre. Sans un mot de plus, L'elfe retourna dans la cariolle et attendit.
Ce fut la seconde nuit suivante qu'un feu de camp fut aperçu au loin. Les traces que la caravane suivait filaient droit dans cette direction. Les hommes effectuèrent alors une marche forcée pour se rapprocher de cet ennemi. Ils s'arrêtèrent à une centaine de mètre d'eux pour ne pas se faire repérer et fagone, le plus discret du groupe fut envoyé en éclaireur. Il revint une demi-heure plus tard et déclara avoir vu des elfes noirs...

http://www.deezer.com/listen-786122 idem

Rien n'aurait put retenir Mondoroin qui, entendant cette déclaration, jaillit tel une flêche de la caravane et sprinta en direction du campement des meurtriers. Surpris, les hommes mirent quelques secondes à reprendre leurs esprits. Ils comprennaient fort bien ce que le jeune guerrier ressentait et ils se précipitèrent à sa suite. Ayant une cinquantaine de mètres d'avance Mondoroin fut le premier sur les lieux. Il prit par surprise les sentinelles et planta directement son cimeterre dans la gorge de la première venue. Un cri à la fois de haine, de douleur et de défi fusa de sa gorge. A celui-ci un second cri de guerre lui répondit: le cri de ceux qui l'accompagnaient, le cri de ceux qui le soutenaient. Les elfes ennemis étaient une vingtaine. Le combat qui s'engagea alors fut des plus violent. Heureusement pour lui, le jeune elfe blanc n'affronta qu'un seul adversaire à la fois. Des sorts et des projectils fusaient tout autour de lui tandis que les cris de douleurs parcouraient le champ de bataille. Un elfe, plus coriace que les autres voulu lui barrer la route alors qu'il tentait une percée. Ce fut feltor qui l'acheva d'un coup de masse qui fit éclater la nuque au pyromane.
Le guerrier au deux lames se précipita alors sur un jetteur de sorts, le transperçant sans pitié...
La bataille dura vingt bonnes minutes. Les elfes noirs, pris au dépourvu ne purent se défendre efficacement et furent massacrés. Lorsque tout fut terminé, une nouvelle fois, et pour la dernière, Mondoroin s'écroula de chagrin. Il avait en même temps accompli son fait d'arme. Celui qui le faisait devenir un véritable guerrier. Celui qui lui permettait de venger la mort de son clan.
Sans une parole, ses compagnons se regroupèrent autour de lui et adoptèrent un silence de mort. Le dernier des battlescimetar se redressa et les remercia du regard. Il ne pouvait parler tant sa gorge était nouée. Feltor s'avança alors et lui dit d'une voix douce:


" Si tu le souhaites, tu peux nous accompagner. Nous serons tes frères, ton nouveau clan..."

Relevant un regard embué de larme, le jeune elfe aquiessa aux paroles de son ami. Ils repartirent ainsi sur les routes...
Durant de nombreuses années, ils parcoururent le monde ensemble, bravant les tempêtes, éliminant une miryade d'adversaires, passant de grande soirée merveilleuse à s'amuser... Puis les hommes commencèrent à vieillir. Ils n'eurent bientôt plus la motivation ou même la force de continuer. Un à un ils se retirèrent de la compagnie et quittèrent ce monde vers celui des dieux. Le dernier à partire fut Feltor, devenu le plus fidèle compagnon de Mondoroin. L'elfe avait alors 203 ans lorsque cela se produisit. Il pleura longtemps son ami et se promit d'honnorer sa mémoire durant l'éternité à venir...

Tout d'abord il songea à redevenir sédentaire. Ainsi, il tenta de s'intégrer à un village elfique qui l'accueilla à bras ouvert. Néanmoins, au bout d'une trentaine d'année, il s'aperçut que ce n'était pas ce qu'il cherchait: l'appel de l'aventure devenait trop fort. Il avait réussit à le réprimer jusque là mais s'en était trop...

Ce fut ainsi qu'il repartit à l'aventure, errant seul sur les routes durant plus de cent ans...

Un beau jour, il se réveilla intérieurement et décida de reprendre totalement le flambeau que lui avait laissé son ami Feltor, le guerrier linguiste. C'est ainsi que la véritable histoire du jeune elfe que l'on nommait Mondoroin commença...




Dernière édition par Mondoroin le Jeu 8 Avr 2010 - 21:23, édité 9 fois

Mondoroin

Masculin Age : 27
Messages : 12
Date d'inscription : 31/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par N'Aedras le Jeu 1 Avr 2010 - 20:00

Bien que ta présentation ne soit pas finie, je me permets d'intervenir avant que tu n'ailles plus loin.

Ton personnage ne peut être un Maanos de la manière dont tu le décris. Les Maanos ne portent pas d'armures, ne prennent pas part à la guerre, et n'ont aucune idée de ce qu'est la bonté, le courage, l'organisation, la rancune et la radinerie. Ils ont d'ailleurs généralement plus un physique bestial qu'humanoïde.

Ensuite, sur Naravel, les Elfes n'accouchent pas: les enfants naissent des Arbres Mères (bien qu'ils résultent de l'union de 2(ou plusieurs) Elfes, en contact avec cet Arbre Mère).


Autrement, ton début de présentation est splendide =)
Je me tiens à ta disposition pour toute question que tu aurais, ou besoin de conseil ou de renseignement Wink

_______________________________________________________

Absent jusqu'à ce que ma box décide de marcher, avant la fin mars j'espère.
Admin responsable RP & univers de Naravel.
*Nous acceptons les âmes goûteuses en offrande dans les MP*
Oui, nous les voulons, mes précieuses...

N'Aedras
Admin
Admin

Masculin Age : 30
Messages : 4578
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 54


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Durft Kherrgh le Jeu 1 Avr 2010 - 20:17

Très sympa comme début ! j'aime bien Smile

Bienvenue parmi nous ! et éclate toi bien !

Durft Kherrgh

Masculin Age : 26
Messages : 307
Date d'inscription : 12/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Mondoroin le Jeu 1 Avr 2010 - 20:36

je vous remercie et je prend note, je serai donc un elfe "classique"

je continuerai dès que j'ai le temps là je suis un peu prit ce soir^^

Mondoroin

Masculin Age : 27
Messages : 12
Date d'inscription : 31/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Erylis le Ven 2 Avr 2010 - 20:26

Yeah! Un nouveau! \o/
Bienvenue! Very Happy

Je lirai tout en meme temps sinon ca me perturbe ><

Erylis

Féminin Age : 24
Messages : 915
Date d'inscription : 24/01/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Dulind le Ven 2 Avr 2010 - 20:47

Bienvenue! Ta présentation est impressionnante de longueur, mais n'en demeure pas moins intéressante. Bon début parmi nous! Very Happy

Dulind

Masculin Age : 21
Messages : 537
Date d'inscription : 22/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Alrik le Lun 5 Avr 2010 - 11:21

Bienvenue à toi, excellente présentation.

Histoire terminée ou non?
Si non, Quand tu auras terminé merci de modifier le titre de la présentation que nous puissions voir quand te valider Wink

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Mondoroin le Mar 6 Avr 2010 - 19:10

Désolé, je suis en pleine période d'examen et j'ai un peu de mal à gérer les forums et les interros/concours/révisions du véritable bts.

Dès que j'ai l'occasion ( je pense qu'à partir de demain ça devrait ralentire un peu), je me remet à mon histoire. Pour ce qui est du titre, j'en avais de toute façon l'intention ainsi que poster une réponse "Terminé"

Mondoroin

Masculin Age : 27
Messages : 12
Date d'inscription : 31/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Nathrae le Mar 6 Avr 2010 - 19:42

Pas de souci. ^^ Il y a des priorités... les exams en sont une.
Bon courage !!

_______________________________________________________


art © hbdesign

Nathrae

Féminin Age : 28
Messages : 3490
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Mondoroin le Jeu 8 Avr 2010 - 21:24

Terminé ! Donc l'image de mes armes et mon avatar ne correspondent pas tout à fait à la réalité, photoshop bug oO
Mais sinon tout le reste correspond Wink

Mondoroin

Masculin Age : 27
Messages : 12
Date d'inscription : 31/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Nathrae le Ven 9 Avr 2010 - 12:28

T_T
J'ai déjà du mal à taper et ce stupide téléphone vient de supprimer ce que j'avais écrit. Zen...
Je disais donc qu'il s'agissait là d'une très belle présentation. Je l'ai lue hier soir et la lecture m'en a été très agréable. Peu de fautes, un bon style, pas mal de détails... Il ne fut pas bien difficile d'entrer dans l'histoire et de se laisser porter. =)
J'avoue avoir tiqué vers la fin, avec les elfes noirs. Peut-être n'est-ce que moi. Je me suis juste demandée ce qu'ils faisaient là et pourquoi c'était forcément eux. >< Bon, c'est sans doute perso, mais ca m'a marquée... si ça se trouve ça cache quelque chose... >> (mais bon ça m'a perturbée quand même)

Pour en revenir à nos moutons (en plus il reste plus qu'un arrêt et je dois descendre du train ><), ce sera sans hésitation un niveau 3 pour moi. =) A confirmer par un admin...

En attendant, je te souhaite officiellement la bienvenue sur Naravel. =D Si tu as un souci, n'hésite pas !

Et tout ce que je n'ai pas eu le temps de dire... je fais confiance aux autres !!

*est méga en retard*


Dernière édition par Nathrae le Ven 9 Avr 2010 - 13:00, édité 1 fois (Raison : avec un ordi décent, je corrige des trucs O_O)

_______________________________________________________


art © hbdesign

Nathrae

Féminin Age : 28
Messages : 3490
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Itrenog le Ven 9 Avr 2010 - 14:27

Moui, c'est une bonne présentation. Bien écrite, j'ai rien à redire à ce niveau (quelques fautes d'inattention mais on en fait tous).

En ce qui concerne l'attaque des Elfes Noirs, t'inquiète pas Nat', moi aussi ça m'a ... turlupiné. Ia surement une bonne raison, mais quand même. Idem pour les humains qui attaquent un elfe. Fin, dans ma conception et selon le contexte, je pensais pas que des humains iraient jusqu'à dépouiller un elfe, surtout sur son territoire.

Après, un ressenti personnel. J'ai l'impression qu'on cherche trop à "parfaitiser" nos persos Bah ! Il est moche ce nouveau mot ! Devrait être censuré !. Moi même j'essaie de combattre ça parce que ça fait un peu "Héros Grec" du style Achille (et encore, il avait un point faible) ou Chabal Ajax qui sont "Moi Fort ! Moi tuer beaucoup de gens ! Moi poilu et musclé ! Bwaaa !". Parce que ce qui m'a aussi perturbé c'est qu'un seul elfe puisse se défaire d'une vingtaine de n'elfir comme ça, alors qu'il est à peine remis de ces blessures (fin, même en pleine forme me direz-vous, ça reste tendu). Alors oui, on peut être bon au combat, oui on peut être "unique" Qui a dit comme tout le monde ? , m'enfin là, c'est ptete un peu trop ... poussé à mon goût.

Fin voilà, c'est une petite remarque personnelle mais la qualité de ta présentation n'en reste pas moins honorable. J'espère que je t'ai pas fait peur alors n'hésite pas pour toutes questions ! (et bienvenue aussi)

=)

PS : J'ai oublié. Lvl 3 sans hésitation non plus !

Itrenog

Masculin Age : 24
Messages : 949
Date d'inscription : 09/12/2009
Points de Progression : 61


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Mondoroin le Ven 9 Avr 2010 - 16:22

Alors je voudrais revenir sur vos dire:

Parce que ce qui m'a aussi perturbé c'est qu'un seul elfe puisse se défaire d'une vingtaine de n'elfir comme ça

Je ne les ai pas tué seul, notez bien qu'il y a aussi les hommes avec moi. Wink

Pour ce qui est de l'attaque des elfes noirs sur le village, il m'avait semblé comprendre que les elfes et elfes noirs étaient ennemis. ( Les elfes noirs n'ayant pas été conviés pour le pacte des cinq, j'imaginais qu'ils étaient un peu les ennemis des autres races, mis à part peut-être les orcs.). Donc voilà, si vous voulez une raison, je peux toujours modifier et en mettre une Wink

En ce qui concerne les trois humains, là encore je pensais à des brigands, n'y en a-t-il pas ? Et je ne sais pas si on peut dire qu'il s'agissait de mon territoire vu que j'étais dans la plaine à ce moment. Les elfes vivent dans les forêts, comment les territoires sont-ils partagés dans ce cas ?

Ps: désolé pour les fautes^^

Mondoroin

Masculin Age : 27
Messages : 12
Date d'inscription : 31/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Itrenog le Ven 9 Avr 2010 - 17:19

Je ne les ai pas tué seul, notez bien qu'il y a aussi les hommes avec moi. Wink
Okey m'enfin même avec des hommes, les n'elfirs c'est pas des lopettes. Mais c'était juste une ch'tite remarque qui m'avait chiffonnée.

Pour ce qui est de l'attaque des elfes noirs sur le village, il m'avait semblé comprendre que les elfes et elfes noirs étaient ennemis. ( Les elfes noirs n'ayant pas été conviés pour le pacte des cinq, j'imaginais qu'ils étaient un peu les ennemis des autres races, mis à part peut-être les orcs.). Donc voilà, si vous voulez une raison, je peux toujours modifier et en mettre une Wink
Juste, mais de là à organiser une attaque sur une ville elfe, ia un gouffre. Après, tu peux toujours expliquer le pourquoi du comment dans tes rps.

En ce qui concerne les trois humains, là encore je pensais à des brigands, n'y en a-t-il pas ? Et je ne sais pas si on peut dire qu'il s'agissait de mon territoire vu que j'étais dans la plaine à ce moment. Les elfes vivent dans les forêts, comment les territoires sont-ils partagés dans ce cas ?
Bien sûr que des brigands humains (pléonasme) ça existe, mais étant donné que les humains sont les "enfants" des elfes, je pensais pas qu'ils iraient jusqu'à menacer ostensiblement un de leur "parents". Après, ia des exceptions c'est sur.
En ce qui concerne le lieu, ia aussi des plaines dans le territoire elfe (enfin, je crois ...). A moins que tu ne sois dans les plaines humaines, c'est tout à fait possible que tu en ai rencontré dans les plaines elfiques. C'est ça que j'entendais par "son territoire" : un territoire elfe.

Ps: désolé pour les fautes^^
T'inquiète pas pour ça, on en fait tous (bis)

=)

Itrenog

Masculin Age : 24
Messages : 949
Date d'inscription : 09/12/2009
Points de Progression : 61


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par N'Aedras le Ven 9 Avr 2010 - 17:41

^^
Alors, tout d'abord, très très belle présentation ^^ Niveau 3 évidemment, comme mes collègues au dessus ^^

Encore quelques remarques:

- l'adjectif déique n'existe pas, pour autant que je sache. C'est "divin" =)
- Ensuite, quelque chose où je serai in-trai-table: tu dis que les Elfes Noirs sont des Elfes ennemis.
Non, non non et non ><. Les N'Armetla, par définition ne sont plus des Elfes. Hormis leur passé, ils sont en rupture totale avec cette race, sur tous les points.

- Et enfin, effectivement, sur le coup des 20 Elfes Noirs: c'est impossible. Pour diverses raisons.
1) Tu as 200 ans. Les Elfes Noirs ont tous au moins 10000 ans; ils ont donc une petite avance, si tu vois ce que je veux dire ^^
2) Les Elfes Noirs ne se déplacent pas en bande, et ne peuvent pas mettre le feu aux Forêts Elfique, pour la simple et bonne raison qu'ils ne peuvent pas les approcher (c'est une question de magie puissante).
3) D'ailleurs, ils n'en viendraient jamais à un tel acte: si le bannissement a été terrible, ils ne vouent pas de haine pour les Arbres. Peut-être les Elfes, mais pas les Arbres.
4) Les Elfes Noirs peuvent vous tuer d'une seule pensée... Tous les Humains avec toi seraient morts avant de les avoir vu. Il est impossible pour les gens qui n'ont pas d'aptitude magique extrêmement puissante de se dissimuler et de se prémunir face à leurs capacités.
5) Tu n'étais pas sur un territoire Elfique, si j'ai bien compris. Si dans la Forêt, tu es quasi invulnérable grâce au pouvoir des Arbres, tu es comme un bébé sans défense hors de leur protection (vu ton âge ^^)
6) Les Elfes Noirs sont très peu nombreux, comparés aux Elfes. De plus, ils ne peuvent enfanter de nouveaux Elfes Noirs. Une perte de 20 N'Elfir serait un événement d'une rareté incroyable, causé par une puissance sans précédent.

Tout ça pour dire, que ça ne pouvait pas être des N'Elfir. Tu as été abusé par quelque illusion, par quelqu'un qui voulait te faire croire une telle ineptie afin de te manipuler...
A l'avenir, ne sous-estime jamais les autres races (que ce soit les N'Armetla, ou les autres, d'ailleurs ><). Ils disposent d'atouts suffisants pour être de terribles adversaires



*******************************

Vu le niveau de ta présentation, voici tes stats de base:
250 PV
250 EN
250 MA

Maintenant, il va falloir me dire comment répartir tes Points de Compétence:

- 2 en Arts du Combat (si ton perso est plutôt guerrier)
- 2 en Essences Magiques (si ton perso se destine à être mage)
- 1 dans chaque (si ton perso est polyvalent)

Je t'intègre dès ce pas dans le Grand Peuple Wink
Bonne continuation, Mondoroin, Senal Aryline an Tarathiel!!

_______________________________________________________

Absent jusqu'à ce que ma box décide de marcher, avant la fin mars j'espère.
Admin responsable RP & univers de Naravel.
*Nous acceptons les âmes goûteuses en offrande dans les MP*
Oui, nous les voulons, mes précieuses...

N'Aedras
Admin
Admin

Masculin Age : 30
Messages : 4578
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 54


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Mondoroin le Ven 9 Avr 2010 - 19:19

Ok j'ai bien noté tout ça Wink Donc pour une raison ignorée, on ma fait croire à des elfes noirs. Hum... interressant, je découvrirait pourquoi dans mes rps Very Happy

Etant nouveau sur le forum je ne pense pas avoir bien intégrer totalement le monde. Si jamais je fais des bourdes de la sorte, n'hésitez pas à me reprendre Razz

Pour ce qui est de déique Il m'avait semblé que cet adjectif existait aussi mais peut-être me suis-je trompé.

Pour finir, les stats: Actuellement je suis uniquement guerrier donc 2 points en art du combat. je verrais peut-être plus tard à apprendre la magie...

Mondoroin

Masculin Age : 27
Messages : 12
Date d'inscription : 31/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par N'Aedras le Ven 9 Avr 2010 - 19:22

attention, les Compétences ne sont pas des stats ^^
Les stats, c'est PV, EN, MA ^^
Etant nouveau sur le forum je ne pense pas avoir bien intégrer totalement le monde.
On t'aidera ^^
N'hésite pas à poser des questions aux gens quand tu as des doutes Wink

Je te mets 2 en Arts du Combat tout de suite.

_______________________________________________________

Absent jusqu'à ce que ma box décide de marcher, avant la fin mars j'espère.
Admin responsable RP & univers de Naravel.
*Nous acceptons les âmes goûteuses en offrande dans les MP*
Oui, nous les voulons, mes précieuses...

N'Aedras
Admin
Admin

Masculin Age : 30
Messages : 4578
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 54


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Alrik le Ven 9 Avr 2010 - 21:17

Que dire de plus a part ce qui a déjà été dit?

Je rejoins complétement la décision du staff à savoir Yuke, Itrenog et Nathrae cette presentation mérite son niveau 3 il n'y a pas de doute.
Malgré quelques détails déjà évoqué qui m'ont un peu refroidit le texte est très bien écrit et ça fait réellement plaisir de lire une présentation de ce niveau d'écriture.

Bienvenue sur les terres de Naravel Mondoroin. Profite de toutes les éventualités qui s'offrent à toi Wink

Je vois que tu as déjà lancé un combat contre Yuke cool Very Happy bonne chance Wink

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Mondoroin le Sam 10 Avr 2010 - 11:57

Merci Wink

Mondoroin

Masculin Age : 27
Messages : 12
Date d'inscription : 31/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondoroin

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum