-CD3- Durft le Va-t-en guerre (Alrik come plz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

-CD3- Durft le Va-t-en guerre (Alrik come plz)

Message par Durft Kherrgh le Sam 8 Mai 2010 - 16:10

Durft partait en guerre. Il s'était plus ou moins engagé dans l'armée des nains quelques jours plus tôt en arrivant à Rik Kazad. Il avait à présent atteint le premier but qu'il s'était fixé en partant de Dorogram, partir en guerre pour le royaume et voyager à travers le continent de Geadras. Il avait même fait plus. Il avait rencontré l'héritier au trone, un grand ingénieur et un maitres des runes qui - sans raison apparentes - semblaient vouloir l'aider à progresser, à devenir quelqu'un... La situation dans laquelle s'était mise Durft n'était toutefois pas aussi plaisante qu'il l'aurait souhaité. En effet, la garnison dans laquelle il faisait part était obligé de forcer le pas pour arriver les premiers à Barag Kazad afin de contenir un possible assaut des rebelles nains. Le pas était soutenu et le repos n'était que trop rarement au rendez-vous. Malgré l'endurance certaine de Durft, celui-ci peinait à garder le rythme imposé par Alrik, le commandant de la troupe. Pour sa décharge, le jeune nain n'avais jamais subit le moindre entrainement et son premier voyage s'était déroulé dans une allure relativement lente; en effet lors de son voyage vers Rik Kazad, jamais il n'avais était ennuyé par le temps.
Cependant Durft était un nain de pure souche, et son orgueil ainsi que son entêtement lui dictaient de ne pas se plaindre et surtout de ne laisser paraitre aucun signe de fatigue, cela relevait du devoir pour le guerrier en devenir qu'il représentait à présent. Durant le trajet, les Lokdârs - Les plus grands guerriers que le continent ai jamais connu - lui firent cadeau de tout un attirails militaire afin de ne pas mourir lorsque les foudres de la guerre s'abattraient sur la cité Ingrunim.
L'armure complète était composée d'un heaume de fer, un plastron, des genouillères prolongées par des protèges tibias; une cote de maille épaisse et lourde protégeait le cou, le tout accompagné d'un bouclier ovale et d'une grande hache. Le heaume n'avait pas le même éclat que celui de ses confrères, le métal était cabossé et la fente destinée à la vision ne semblait pas offrir un champs de vision aussi large que celui des autres soldats. Le plastron quand à lui n'était pas bleu comme l'était celui des lokdârs mais d'un gris terne et sans âme. Les plaques de fers qui ornaient ses épaules étaient taillées grossièrement offrant un aspect désordonné au tout. A vrai dire, chaque pièce qui composaient son armure semblaient avoir été récupéré sur différentes tenues de guerrier de Rik Kazad.
Bien que disparate, l'allure générale de la cuirasse plaisait à Durft qui n'avais jusque alors jamais porté une armure au complet.
Il avait l'armure, il lui fallait maintenant s'habituer à son poids. Il suivit alors le conseil que lui avait donné l'un des soldats lorsqu'il reçut l'armure, c'est à dire de la porter lors du voyage afin de s'accoutumer aux contraintes imposées par l'armure et par son poids au niveau des jambes et du plastron.
Il leur restaient 3 jours de marches avant d'arriver en ville et d'organiser la défense de celle-ci....

HRP: Bon j'ai un peu du mal à écrire en ce moment :/ d'ou le fait que ce soit cour... L'inspi viendra plus tard je pense :p


**************

Valid Yuke: +11 Capaz Actives (merci d'indiquer à l'avenir quel type de Capaz Active tu veux augmenter dans le post Wink )
Juste... T'es sûr de "sa couardise ainsi que son entêtement lui dictaient de ne pas se plaindre"? Le mot "couardise" signifie être peureux. Dans ton contexte, ça fait bizarre =S

Edit durft:
ce sera en ... résistance, et si ya pas assez de point ce sera en concentration stp, de tout façon j'arrive bientot au max xd
J'ai édité, ouais t'as raison, j'ai confondu avec autre chose, j'me disait bien que yavais un pb, donc j'ai changé par orgueil
Edit Yuke: ça marche.

Durft Kherrgh

Masculin Age : 26
Messages : 307
Date d'inscription : 12/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: -CD3- Durft le Va-t-en guerre (Alrik come plz)

Message par Alrik le Lun 7 Juin 2010 - 7:14

HRP: Désolé pour le retard Durft

La colonne progressait à travers les coles de montagne. Les roches différaient en fonction de l'endroit ou ils étaient, le silence accompagnait les Lokdârs, le silence était leur cavalier et leur permettait de se concentrer, de se préparer pour le combat inégalitaire qu'ils devraient bientôt livrer. Mais ils n'étaient pas inquiet, l'excitation les gagnaient au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de la ville. L'odeur des pins et de la roche humide venait déjà chatouiller les narines des Khuzûds aux sens les plus aiguisés.
Bizarrement aucun cliquetis d'armure ou d'arme venait ébruiter la progression des troupes de Rik Kazad. Alrik avait bien formé ses hommes, tous savaient que l'effet de surprise pouvait faire basculer un combat d'une défaite assurée à une victoire garantie. C'est pour cela que seul les jambières et le casque des Lokdârs étaient en metal. Mais l'or blanc ne sonnait pas, ni ne résonnait c'est pourquoi l'usage de ce minerai pour les armures est très utile.
Durft penait à suivre l'allure de la colonne orchestrée par le prince héritier, tous le suivait sans dire mot, ils avaient une parfaite confiance en lui et aller au combat en sa compagnie était le plus grand honneur qu'on pouvait leur faire. Les Buzârds étaient restés à Rik Kazad bien que l'habilité des meilleurs archers de Rik Kazad leur auraient fait le plus grand bien mais Alrik ne voulait pas affaiblir les forces de la capitale du royaume. Le Haut Roi ne devait être en aucun cas menacé par qui que ce soit. Les pensées du commandant allaient vers son père adoptif mais quelqu'un d'autre faisait battre son coeur. Depuis combien de temps ne l'avait il pas vu? Un mois? Un an? Le temps passée à l'attendre était intenable toutefois il se savait ridicule d'espérer et de vivre dans le passé d'un événement qui n'était peut être même pas réel.
Un bruissement dans l'air et un cliquetis d'armure ramena le commandant à la réalité. Sa main se posa sur le pommeau d'une de ses haches, fixées dans son dos, et leva le bras en serrant le poing. La colonne se figea tel un seul homme et Alrik lanca de nouveaux signes de la main sans toutefois regarder derrière lui. Il savait que les Lokdârs executeraient ses ordres et dans une situation d'incertitude et de tension il n'avait pas besoin de regarder derrière lui, il était parfaitement couvert. En l'espace d'un instant la colonne des cinq cents guerriers se rompit et tous se mirent en formation triangulaire. La tête de la formation était tenu par le prince héritier tandis que Durft Kheergh se retrouva adossé au commandant. Aucun des soldats n'avait tiré leurs armes, ils ne dégaineraient qu'au dernier moment comme on le leur avait appris. Les doigts de certains venaient chatouiller la garde des deux épées courte qui pendaient à leur côtés tandis que certains se préparaient à empoigner leur hache. Le vent saissa et le silence s'installa, un silence gênant, engoissant. La position des Lokdârs était mauvaise, au centre d'une forêt boisée et en contre bas d'un mont rocheux. Les sens d'Alrik tiquèrent et d'un ordre gestuelle la formation se déplaça horizontalement pour se mettre à couvert des arbres. Le commandant s'accroupit et se retourna vers ses hommes, il les scruta et appella le capitaine des troupes de Barag kazad.


- Nous ne sommes plus très loin de la ville mais bouger est impossible. Les forces rebelles sont juste devant nous. Un pas de plus et nous serons dans leur campement et les sentinelles n'auront qu'à sonner l'alerte pour que leurs force nous encerclent. Je vous demanderai de guider mes hommes jusque vos murs, vous connaissez le terrain, eux non.

- Et vous qu'allez vous faire? chuchota le capitaine en scrutant la forêt comme le faisait le prince héritier. Il se demandait comment le Khuzûd à la crête flamboyante avait fait pour repérer le campement des rebelles. On ne voyait rien, si ca avait été lui qui commandait les troupes il serait tombé directement sur les rebelles.

Un sourire étendit les lèvres du prince héritier:
- Evaluer les forces de nos adversaires, bien sûr. Allez!

Il saisit le bras du capitaine pour le relever mais celui-ci semblait réticent et son regard noir se plongea dans celui du prince héritier.
- Attendez! Puis je vous poser une question? demanda t-il.

- Allez y, accorda Alrik d'un ton calme.

- Comment avez vous fait pour savoir que nous nous engagions sur le campement des rebelles?

Un nouveau sourire vient étendre le visage du commandant des Lokdârs:
- J'ai remarqué les traces de sabots incrustées dans le sol, elles sont fraiche et ne peuvent dater que de quelques heures. De plus, ce fossé que vous voyez en contrebas n'a pas été creusé naturellement c'est le passage d'au moins deux milles soldats précédés d'une cavalerie qui l'a fait.
Projettez votre regard capitaine! Regardez sur la montagne juste au dessus de nous.


Le capitaine de Barag Kazad leva les yeux et découvrit avec stuppeur la sentinelle qui surveillait les environs dans une ronde régulière. La réaction d'Alrik en mettant à couvert les Lokdârs était marque d'une grande maîtrise et le capitaine le regardait maintenant avec la même confiance que les Lokdârs. Il hocha la tête et recula lentement vers les sous bois, il guiderait les troupes jusqu'aux portes des Rhunki.
Les Lokdârs n'avaient aucune envie d'abandonner leur commandant devant les deux milles soldats ennemis mais sa décision était prise et ils ne feraient qu'envenimer la situation à s'attarder sur place. Ils suivirent donc le capitaine des Rhunki sans protester. Alrik retient Durft au dernier moment et l'attira vers lui afn que seul lui profite de ce qu'il avait à dire.


- Toi mon jeune ami tu reste avec moi! Tu t'es épuisé à marcher avec nous et je ne t'es jamais entendu te plaindre c'est un très bon début mais maintenant je veux que tu apprennes la discretion. La discretion que l'on doit faire preuve à la fois dans cette situation et au quotidien. Tu devras toujours masquer tes capacités pour survir. Certains ne comprendrait pas pourquoi ils n'ont pas les mêmes don que toi, mais ils sont bien là. Je les vois et je les sens. Tu n'es pas quelqu'un d'ordinaire c'est pourquoi je t'es amené avec nous, j'ai l'impression que ton rôle dans cette guerre sera plus important que je ne peux l'imaginer.

- M'avez vous fait rester pour parler ou pour espioner ? interrompit Durft, un sourire aux lèvres. Il n'aimait pas la flaterie toutefois les compliements du prince héritier qui reconnaissait ses capacités le rendait heureux. Alrik lui rendit son sourire.

- Suis moi!

validation:
Edit Yuke: +2 Pièces d'Argent, +2 Liards

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: -CD3- Durft le Va-t-en guerre (Alrik come plz)

Message par Durft Kherrgh le Sam 22 Jan 2011 - 17:21

(HRP : Bon ce sera un petit sujet de retour pour expliquer ce qui arrivera à mon petit nain... et j'ai joins un fichier audio avec ... j'me suis amusé xD)

Après plusieurs batailles avec Alrik dans cette région, Durft fût autorisé à commander sa propre patrouille. Alrik était occupé aux affaires du royaumes qui ne pouvaient attendre, ce qui l'empêchait d'être avec ses valeureux guerriers à affronter les orcs en faction dans la région. Il lui fallait un Nain qui sache commander, et qui soit pure de toute influence externe, Un nain qui saurais prendre les bonnes décisions tout en respectant les conviction de son supérieur. Alrik avait bien choisi, Durft Kherrgh avait prouvé maintes fois ses qualités de guerriers, et de commandant... Jamais un nain n'avais monté les échelons aussi vite que lui jusqu'à présent, et même si cela en faisaient râler certains, Alrik était convaincu d'avoir prit la bonne décision. Ce que Durft ne savais pas, c'est que ce fut précisément cette décision qui lui fit tout perdre et l'obligea à errer durant de longs mois...
Voici les souvenirs de Durft Kherrgh :




Après cela, le souvenir de ses nains égorgés au combat lui raviva la terrible souffrance de son père mort sous les coups des bandits orcs. Toute sa famille avait été décimé par ces êtres abjectes, et maintenant encore, il payait le prix fort. Le souvenir obsessionnel de la mort de ses compagnons d'armes commençait à allumer en lui le feu de la rage qui plus jamais ne éteindrais. La bataille avait été inégale et il leur fut impossible de se défendre convenablement. Rha ! Que ces orcs étaient lâches. Ils puaient la mort et infectaient chaque terres que leurs pieds foulaient. Ils étaient le diable en personne. Ainsi était la vision de Durft sur ce peuple...
Après s'être échappé de ce bourbier, il jura devant ses dieux qu'il vengerai cet affront. Certes il égorgea une bonne partie de la troupe qui l'avait capturé, mais dans son cœur le mal n'était pas effacé. Il lui fallait à son tour rejoindre les terres des orcs et tuer Orcs, Femmes et enfants tant qu'il en avais la force. Justice devait être faite.
Peu à peu, Durft Kherrgh devînt fou. L'absence de lien social et ces meurtres par centaines avaient ôté de son âme toute humanité... Plus personne ne retrouva sa trace, et il s'enfonça peu à peu dans les ténèbres de sa conscience tourmentée.


PS: Le post est un peu court, mais je compense par un montage audio :p (et on se moque pas de ma voix, j'fait ce que je peux)

validation:
Edit Yuke: +11 Capaz réparties intelligemment (bonus pour l'insert audio =D)
Edit Master A: Est-ce que je considère le sujet comme terminer? parce que sinon je peu vérouiller


Durft Kherrgh

Masculin Age : 26
Messages : 307
Date d'inscription : 12/03/2010
Points de Progression : 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: -CD3- Durft le Va-t-en guerre (Alrik come plz)

Message par Alrik le Sam 24 Mar 2012 - 14:41

On peut considérer ce sujet comme terminer puisque je ne vois pas comment poursuivre le Rp sans le personnage de Durft. C'est dommage j'avais prévu pas mal de choses mais je saurais rebondir pour les amener quand même dans mes prochains Rps (qui ne sauraient tarder).

Ce Rp est donc terminé, j'écrirais peut être quelque chose pour me permettre de faire une transition correct entre celui-ci et mon Rp suivant, mais sans garanti.

Je lock pour le moment.

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age : 25
Messages : 2015
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: -CD3- Durft le Va-t-en guerre (Alrik come plz)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum