4. c) Liens magiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

4. c) Liens magiques

Message par Narrateur le Mar 4 Oct 2011 - 13:55

Liens magiques


Cette fiche annexe est proposée à titre indicatif (elle ne sera donc pas définitive). Vous pouvez la compléter/réajuster en soumettant vos suggestions aux administrateurs. Les connaissances qu'elle renferme sont connues des érudits, et disponibles dans les bibliothèques des Royaumes. Cela dit, elles ne sont pas inculquées spontanément aux jeunes générations, il faut donc que votre personnage s'y soit intéressé pour s'y connaître.

Bonne lecture.



************************************

Grâce à la magie, il est possible de lier entre eux plusieurs êtres vivants. Il existe plusieurs manières de procéder, qui ne conduisent pas toutes au même résultat. Seront répertoriées ici les différents types de liens magiques, classés selon leurs caractéristiques et leurs origines.


Index




Auteur: N'Aedras

_______________________________________________________

Ce compte ne reçoit aucun MP. Joignez prioritairement l'administrateur Annatar pour les questions courantes ou N'Aedras pour l'assistance RP/G).

Narrateur

Messages : 305
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 100167


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4. c) Liens magiques

Message par Narrateur le Mar 4 Oct 2011 - 14:32

I. Symbioses


Les symbioses sont la plupart du temps naturelles et permanentes. C'est un mélange de deux ou plusieurs êtres vivants, généralement pour des raisons de survie, d'adaptation. De ce fait, le contact des entités se fait généralement très facilement, car elles se sont rapprochées pour leurs affinités respectives. Elles disparaissent dans le résultat final pour devenir un être nouveau, que les érudits appellent souvent une chimère.

Pour l'heure, on distingue deux types de symbioses :

A. Internes


Le mélange des êtres constitue une créature inédite, avec des caractéristiques nouvelles, quoique parfois apparentées à celles de ses anciens constituants. L'apparition de nouvelles chimères de ce type est très rare, même si on en connaît diverses espèces qui ont prospéré sur Naravel, comme les Griffons ou les Ventul, dont les propriétés extraordinaires ne sont plus à démontrer.

B. Externes


Cette fois-ci, les êtres impliqués conservent une part importante de leur indépendance première, ou alors l'un d'entre eux prend le dessus dans le processus et garde ses caractéristiques en plus des nouvelles. Cette variété de chimères est assez courante, mais son mode d'existence lui vaut une hostilité sauvage des races de la surface, qui les considèrent comme nuisibles et dangereuses. Dans cette catégorie, on pourrait classer les Gobelins. Les érudits se lancent dans des débats épiques lorsqu'il s'agit des Démons. D'aucuns argumentent que ce phénomène est avéré chez eux, d'autres réfutent que n'étant pas des êtres vivants à proprement parler, ils sont exclus d'une telle classification. Débattez-en donc dans la taverne en vous munissant au préalable d'un bon gourdin pour clore le raisonnement comme il se doit...


Auteur: N'Aedras

_______________________________________________________

Ce compte ne reçoit aucun MP. Joignez prioritairement l'administrateur Annatar pour les questions courantes ou N'Aedras pour l'assistance RP/G).

Narrateur

Messages : 305
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 100167


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4. c) Liens magiques

Message par Narrateur le Mar 4 Oct 2011 - 14:58

II. Partages


Les partages semblent être les liens magiques les plus répandus. Autant artificiels que naturels, durables que caduques, leur variété est si grande que peu d'études à leur sujet ont abouties à ce jour. Par "partages", on entend l'échange réciproque de caractéristiques entre un ou plusieurs êtres. Cet échange peut être profond ou superficiel, c'est pourquoi on a dégagé deux grandes possibilités pour cette interaction magique :

A. Majeurs


Le lien créé par un partage majeur est souvent très fort, et conçu pour durer. Il agit profondément sur les êtres impliqués, qui s'en trouvent changés à tout jamais. Ce lien nécessite une forte affinité naturelle, et également une forte volonté de liaison (donc un besoin). Il reste tout de même artificiel, dans la mesure où il est scellé par un rituel spécifique, différent selon les peuples et les traditions.

Les partages majeurs les plus connus sont établis entre un Lié et son Familier. Ce genre de pratique est surtout répandu chez les Elfes et les Humains.

B. Mineurs


Les partages mineurs répartissent quelques caractéristiques avec parcimonie. De ce fait, ils sont souvent distribués sur de nombreux êtres, qui bénéficient alors d'un bonus commun qui n'influe pas sur leur individualité. Ils peuvent être autant artificiels (un enchantement) que naturels (le soutien de la nature aux Elfes). Et également passagers comme permanents.


Auteur: N'Aedras

_______________________________________________________

Ce compte ne reçoit aucun MP. Joignez prioritairement l'administrateur Annatar pour les questions courantes ou N'Aedras pour l'assistance RP/G).

Narrateur

Messages : 305
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 100167


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4. c) Liens magiques

Message par Narrateur le Mar 4 Oct 2011 - 15:51

III. Pactes


Un pacte est l'une des formes les plus puissantes de magie qui puisse exister. Artificiel, il scelle une volonté par le biais des essences, qui ne peut alors être rompue que par sa réalisation. Par conséquent, les pactes font partie des formes de magie les plus craintes, et personne ne pourra sainement vous contredire si vous clamez qu'il vaut mieux éviter d'en conclure. Malgré le danger immanent qu'ils représentent, ils s'avèrent parfois indispensables pour s'assurer de la réalisation d'un souhait. Reste à savoir quel prix vous êtes prêt à payer pour que votre volonté soit faite.

A. Pléniers


Un pacte plénier est le pacte par excellence. Il lie les êtres concernés de manière irrémédiable, parfois même au-delà de leur propre mort. De par leur nature, ils sont inviolables et ne peuvent pas être modifiés. La magie maudite est en grande partie basée sur ces derniers, qui offrent des possibilités incroyables, mais dont le prix dépasse l'entendement. Toutefois, il n'est pas nécessaire d'être plongé dans ces arts funestes pour en faire usage, et la volonté scellée peut être très bénéfique.

Beaucoup de Démons n'hésitent pas à contracter des Pactes pour échapper à l'Inferës et/ou avoir accès aux âmes et à la surface.

B. Aigus


A contrario, les pactes aigus sont généralement délimités dans le temps, et de moindre importance. Le prix en est donc amoindri. Et les termes du pacte peuvent changer. Parmi eux, on rencontre souvent les pactes de protection, transmis de génération en génération. C'est ainsi qu'est venu l’amalgame avec les grandes lignées maudites. En effet, la transmission des pactes aigus assurent en général le succès dans un domaine, mais il prend en échange la vie de son porteur, soit à un âge défini, soit suivant l'utilisation du pacte.

B. Profanes


Un pacte profane est conclu "dans le vide". Le principe est simple : l'auteur cristallise sa volonté selon le rituel qui lui convient, en y sacrifiant le prix qu'il juge nécessaire. En gros, il (ou elle) demande à la "magie" de lui octroyer ce dont il a besoin, en espérant que son sacrifice est suffisant. Cet usage est très méconnu - puisque de toute façon formellement interdit -, on ne sait pas vraiment les effets que peut avoir une mauvaise évaluation du prix, ni si l'effet escompté est au rendez-vous. Beaucoup de livres fumeux s'intéressent à ce sujet, mais il est rapporté peu de cas de mages s'étant soit disant vantés d'un tel acte et aucun qui soit vérifiable. Cependant, la théorie semble confirmer qu'une telle chose serait possible, même si les conséquences demeurent hors de portée des esprits. Ce genre de magie est très discutée chez les mages humains, les seuls capables d'imaginer de telles aberrations.

Bref, le résultat des Pactes profanes est incertain, mais ils semblent possibles. Le plus inquiétant étant de se demander ce que la magie peut bien exiger comme contrepartie. Cela soulève la question de l'existence d'entités dans la magie. Comme des Démons, mais non soumises à la matière. Ou alors autre chose... D’indicible. D'incompréhensible. D’inaccessible.


Auteur: N'Aedras

_______________________________________________________

Ce compte ne reçoit aucun MP. Joignez prioritairement l'administrateur Annatar pour les questions courantes ou N'Aedras pour l'assistance RP/G).

Narrateur

Messages : 305
Date d'inscription : 07/12/2009
Points de Progression : 100167


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4. c) Liens magiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum