[Présentation] Nathrae "Validée niveau 3"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation] Nathrae "Validée niveau 3"

Message par Nathrae le Mar 5 Jan 2010 - 5:10

PARTIE IRL

Prénom : Aurélie
Age : 21 ans (bientôt 22 O_O *s'évanouit*)
Etudes : Master 1 en Traduction à Paris
Région habitée : Versailles (ah, c'est pas une région ? >< bon, parisienne alors)
Traits de caractère principaux : Vous avez le chic pour poser des questions simples... Plutôt amicale, je suppose. Humour, ça j'en ai ^^ (du moins une sorte =O) Et puis... je suis assez perfectionniste. Rarement satisfaite de ce que j'écris... mais quand ça arrive, aaaah ça fait plaisir ^^



PARTIE RP

Nom : Nathrae
Age : environ 15 000 ans
Race souhaitée : Elfe noir

Caractéristiques physiques : Sa véritable apparence est inconnue, dissimulée derrière des sorts complexes et sophistiqués. Les traits qu'on pourra observer ne seront pas bien éloignés de ceux qu'elle portait avant d'être bannie, hormis le fait que sa peau jadis claire et lumineuse soit à présent sombre et opaque. Les sorts n'ont toutefois pas été tissés pour rendre son ancienne apparence avec fidélité ; ils s'en détachent plus qu'on ne le pense. A l'occasion, elle peut modifier ses traits si la situation le demande.
Généralement on observera pourtant un visage plutôt commun mais beau, une bouche fine, un nez droit, deux yeux aussi sombres que sa longue chevelure, parfois nattée.
Sous une cape légère à capuche, une matière noire semble recouvrir son corps de manière uniforme, pouvant ressembler à un cuir noir souple mais solide. Il est probable que l'ensemble de son attirail soit tiré de la magie, mais on ne peut de toute manière distinguer l'un ou l'autre. Elle semble en tout cas être capable de garder sur elle quelques maigres effets qui l'accompagnent continuellement.
Sa Familière Fyea est quant elle un grand félin au pelage sombre. S'il on s'approche de plus près, on peut observer que ce dernier n'est pas uniforme : il est parsemé de dessins presque mouvants, absolument indescriptibles. Toutefois, pour les observer, il faudra encore réussir à passer les griffes acérés, les crocs aiguisés et une défense mentale à toute épreuve. Au garrot, l'animal arrive à l'épaule de Nathrae, déjà grande.

Traits de caractère principaux : Passionnée par l'exploration poussée des connaissances et savoirs, Nathrae ne pourra lutter contre cet instinct qui l'envoie dans des recherches et études diverses et variées. L'exacerbation de ses propres capacités en fait bien évidemment partie. Persévérance, patience et expérience étaient (et sont toujours) ses maîtres mots. Elle fait cependant désormais preuve de plus de prudence, bien qu'elle ne craigne pas grand chose.
Autrement, elle est d'une nature plutôt taciturne. Pas grand-chose ne la surprend. Elle ne possède pas non plus beaucoup de connaissances proches parmi les siens, et ne semble pas vouloir développer davantage ses relations.


Histoire :

Spoiler:
Elle vit les embruns et tempêtes. Elle vit l'inconcevable sur des terres immenses mais hostiles. Elle vit les premières pousses sur Geadrâs. Elle vit les premiers sangs face aux Seigneurs de la Roche. Elle vit la trahison par ceux de sa propre nature. Puis elle vit les ténèbres.

Aussi jeune que les dernières pousses des Arbres Mères lorsque les Feuilles Souples ont achevé de planter leurs racines dans la terre d'Elfirea, Araëniel Mel'Uvaani a vite rejoint l'expédition qui devait voir la forêt des Elfir s'étendre sur d'autres horizons. Issue d'une petite filiale de renommée modeste, elle en fut la seule représentante. Quittaient avec elle de vifs talents de chasseur d'histoire et de connaissances, ne demandant qu'à être nourris davantage. Faisant partie des plus jeunes, toutes classes confondues, elle ne s'en porta pas plus mal lorsque la haute mer décida d'opérer sa sélection naturelle avant échouage sur la Peau Brillante.

Sur l'un des navires, elle s'était de manière fortuite rapprochée d'un général d'une caste noble, Thriondël Ir'Melaünal. Tous deux intéressés par les arts anciens et l'histoire, l'un par attrait, l'autre par profession, leurs discussions aidaient à faire passer les longs mois de traversée qui les menèrent d'abord sur Promethea, terre jugée ensuite inhospitalière et mauvaise, puis sur Geadrâs, au prix de lourdes pertes. Elle y perdit d'ailleurs bon nombre de connaissances passées, ce qu'elle ne sut parfois que bien plus tard, une fois à terre, tandis que la Forêt s'étendait aux litanies mélodieuses de leurs chants.

Le fait d'être sur une terre nouvelle exacerbait les sens et les instincts d'Araëniel, qui s'en fut plusieurs fois par-delà les jeunes arbustes en croissance pour amasser informations et connaissances sur le nouveau continent : c'était comme s'il l'attendait à bras ouverts. Peut-être fut-elle parmi les premiers à apercevoir ce peuple des Montagnes, d'abord de loin, puis de plus près, alors que les prémisses de conflits se profilaient. Elle n'eut pas l'occasion d'échanger avec eux. Les premières fois, c'était pour des raisons diverses qu'avaient prétexté les quelques Elfes qui l'accompagnaient dans son exploration. Les suivantes, c'était parce qu'il était trop tard.

Araëniel n'avait jamais véritablement approuvé les affrontements qui voyaient s'entrechoquer les armes de factures opposées des deux peuples. Elle feignait la plupart du temps de ne pas s'y intéresser, trouvant de moins en moins d'avis en sa faveur dans son entourage direct. Les rumeurs, médisances et autres calomnies qui se murmuraient tous les mois davantage à l'ombre des verts feuillages était pour elle source d'inquiétude, de perplexité, et de honte. Il n'y avait pas de quoi être fier à voir les enseignements des sages, qu'elle connaissait fort bien, outragés en murmures inaudibles. Son unique réconfort, mais non des moindres, vint du fait que Thriondël - les liens tissés en mer n'ayant pas souffert des siècles -, bien que général d'armée, ne suivît pas non plus la tendance générale. Ce fut par lui qu'Araëniel trouva d'autres Elfes, de haut rang, comme des créatifs - bien que moins nombreux -, certains s'approchant même de sa profession, qui restaient impassibles face à l'apparente folie qui secouaient les esprits, les assombrissaient. La situation en conseil, ils le savaient, ne s'arrangeait pas davantage. Certains présageaient déjà le pire, mais ce qu'il advint, personne n'y avait songé.

La rupture du lien avec la Forêt et de la nature fut terrible, et les mois qui suivirent parurent une éternité. Encore aujourd'hui, cette période, début de l'exil, est un souvenir à la fois douloureux et lancinant, mais aussi brumeux et obscur. Nathrae, du nom qu'elle prit plus tard, préfère généralement la garder sous silence, ne pas la rappeler à l'orée de son esprit et par la même raviver cette sensation, toujours présente bien que plus sourde, de vide intense. La fuite à travers les plaines, la traversée du Dern, les terres de l'autre rive... tout ceci n'avait paru qu'un vaste mirage, tandis qu'en elle, qu'en eux tous, bouillonnait déjà la contrepartie de la malédiction.

Après une éternité d'hébétude, le réveil ne fut pas des plus agréables, tandis qu'Araëniel jetait enfin un regard alentour, au murmure d'un chant, cherchant quelque chose de familier à quoi se raccrocher. Un visage, une voix amie. Ceux-ci pourtant, lentement, inexorablement, avaient commencé à s'altérer. Elle-même n'était pas indifférente au changement qui s'opérait en elle depuis qu'ils avaient été chassés loin des Arbres, bannis à jamais de leur chaleur et de leur sérénité. Dans ce vide, quelque chose croissait, rongeait, se délectait. Pour ne point songer à cette sensation sourde, elle s'efforça progressivement d'échanger avec les autres, cherchant autant de réconfort qu'ils en cherchaient eux-mêmes. Puis, enfin, ils osèrent aborder des sujets plus graves, toucher à ce qui leur était arrivé, et conclure de la voie qui s'ouvrait à eux désormais.

Bien qu'ils fussent conscients de l'essence de la magie qui palpitait en chacun d'eux, ce ne fut qu'à la découverte d'An'Duin, après de longues semaines à s'enfoncer dans les Terres Blessées, que celle-ci commença à prendre toute son ampleur, et qu'ils en envisagèrent véritablement toute la subtilité. Cet art, ce langage, issu du pacte qui avait scellé la malédiction, emplissait le vide qui crevait leur être. S'ils vivaient auparavant au travers de la Forêt et de tout ce qui vit, ce serait dès lors au travers de la magie. Araëniel la première. Le jour où fut posée la première pierre, le premier sort-lieur, les premiers scellés de ce qui deviendrait Elesas An'Duin, la Flèche dans le Grand Nid, Araëniel Mel'Uvaani quitta ce nom qui n'avait plus de sens, pour ne se résumer qu'à un mot : Nathrae.

L'étude de la magie et de ses origines fut dès le début source d'intérêt pour Nathrae. Ses propres expériences ne lui suffisant pas, elle préférait opérer en groupe, observer ce que chacun pouvait obtenir, jusqu'à pouvoir voir, et parfois reconnaître, la marque que laissait un N'Elfir dans ses sorts. Aussi demeurait-elle rarement seule, s'efforçant, pour elle comme pour les autres, de préserver autant de liens que faire se peut. Les expériences diverses et variées, aussi audacieuses soient-elles, n'étaient toutefois pas sans dessein. Il fallut des siècles pour arriver à un résultat viable. Avant que les premiers Orcs ne naquissent, Nathrae avait vu des enchevêtrements complexes et merveilleux de sorts frôler le but cherché, puis par un tour ironique du sort y échapper, se disloquer, échouer lamentablement. Elle comprenait pourquoi beaucoup avaient fini par perdre espoir ; elle-même avait cru un temps, après une expérience particulièrement éprouvante, que jamais il ne serait possible de voir une progéniture des N'Armetla un jour. La malédiction était trop forte, trop ancrée dans leurs êtres pour leur laisser cette espérance. Elle songeait sérieusement à suivre l'exemple de bien d'autres et quitter An'Duin lorsque l'inespérable était finalement arrivé.

Nathrae n'eut elle-même pas d'enfant orc. Sa dernière expérience dans ce domaine, qui l'avait plongée dans un état de désespération profonde, fut pour elle une trop grande épreuve, dont elle n'aime guère parler. Bien que la solution maintes fois cherchée fût à présent à portée de main, elle n'avait pas eu le courage d'y replonger à nouveau. A la place, elle apportait son aide, et observait. Ils avaient réussi, il est vrai. Mais elle avait alors le sentiment que la malédiction ne leur cèderait pas si facilement un tel répit. Elle eut malheureusement raison, tandis qu'au fil des générations, leurs enfants s'enlaidissaient et bêtissaient. On lui reprocha, à plusieurs reprises, de démontrer une certaine froideur envers les Orcs, comme si elle méprisait ce qu'ils étaient devenus, malgré tous leurs efforts. Il ne s'agissait toutefois ni de dédain ni de dégoût ; uniquement de la tristesse, une peine résignée.

Les siècles passaient, et la population des Orcs grandissait. On leur expliquait ce qui faisait d'eux ce qu'ils étaient, patiemment, comme des parents à leurs enfants. Bientôt, ils commencèrent à vouloir s'émanciper, quitter la tutelle des N'Elfir - ce qu'ils encouragèrent. Ils disaient vouloir se venger de ces peuples qui avaient causé tant de mal à leurs parents par le passé. La citadelle d'Elesas était enfin achevée. Le peuple Orc s'en allait en guerre. Nathrae ne voulut pas en savoir davantage, elle s'était retournée à son intérêt premier : le langage de magie, sa source, la malédiction. Elle resta encore un certain temps à Elesas, partageant expériences et réflexions avec d'autres Ombres, mais elle savait qu'à un moment ou à un autre, elle devrait partir. Tout menait aux Démons, bien entendu. Il n'était pas un N'Elfir qui ne fût pas conscient du lien puissant qui existait entre eux et le Monde des Profondeurs. C'était de là qu'était issu tout leur savoir instinctif du langage de magie. C'était là que finirait par la mener son étude...

Si elle avait une préférence pour les recherches en groupe, elle n'avait toutefois pas l'intention de partir accompagnée. Du moins, pas de la compagnie d'un Elfe Noir. Son Familier lui tiendrait seule compagnie dans son voyage, une partie tout du moins... mais quelle meilleure compagnie qu'une partie de son âme, ou presque ? Fyea et Nathrae peuvent ne faire qu'une, et ne communiquent presque jamais par la parole - Fyea ne parlant pas - tout en se comprenant pleinement. Le jour où Nathrae s'était liée à elle, c'était comme si elle avait retrouvé une part d'elle-même, perdue dans un autre temps. Elle n'aurait su trouver meilleure alliée que celle-ci.

Toutefois, aussi bien préparée fût-elle, il restait un long chemin à parcourir. Un chemin qu'une Elfe Noire et sa Familière seules ne peuvent suivre. Qui a dit que l'Inferës était si facile d'accès ?
C'est pas humain de faire aussi long. o_o Punaise, j'espère que c'est bien. T_T

Noussa powa! =O


Dernière édition par Nathrae le Dim 28 Fév 2010 - 1:16, édité 4 fois

_______________________________________________________


art © hbdesign

Nathrae

Féminin Age: 26
Messages: 3482
Date d'inscription: 07/12/2009
Points de Progression: 50


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nathrae "Validée niveau 3"

Message par Alrik le Mar 5 Jan 2010 - 13:16

Roulement de tambour s'il vous plait!
Je vais vous demander de vous levez et d'applaudir, car même si l'auteur de cette présentation doute de la qualité de ses écrits donnont lui tous tord.

/me applaudit!

Je comprend pas pourquoi tu n'as pas plus confiance en toi Nat', quand je vois cette présentation je n'ai qu'un seul mot à dire dessus, GENIAL!

C'est exactement le caractère des efles noirs que je désire et tu sais qu'il y en aura qu'un nombre limité. Avantage certains comparé à moi par exemple c'est qu'il n'y a aucune faute d'orthographe qui viennent entacher ta production. Bien qu'il y ai de temps en temps quelque soucis au niveau de la ponctuation (avis personnel) c'est une très bonne présentation.

Je suis donc heureux de te valider en temps que première représentante des elfes noirs et par la même occasion au niveau 3 de Rp.

De ce fait tu dispose à présent de 2 points de compétence à répartir de la manière dont tu souhaite entre tes deux compétences, ainsi que 250 de statistiques partout soit:
250/250 PV
250/250 EN
250/250 MA

Encore bravo!

_______________________________________________________






Double compte : Akarin - Siriondil
Nain Powa

Alrik
Admin
Admin

Masculin Age: 23
Messages: 2014
Date d'inscription: 07/12/2009
Points de Progression: 0


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nathrae "Validée niveau 3"

Message par Asraï le Mar 5 Jan 2010 - 17:03

Alrik a écrit:
Je suis donc heureux de te valider en temps que première représentante des elfes noirs et par la même occasion au niveau 3 de Rp.

De ce fait tu dispose à présent de 2 points de compétence à répartir de la manière dont tu souhaite entre tes deux compétences, ainsi que 250 de statistiques partout soit:
250/250 PV
250/250 EN
250/250 MA

@Al : Je suis ravis devoir que ton seul jugement suffit à la validation des présentations, même si cette fois je suis d'accord avec toi.

@Nat' : Belle prés Nat', c'est surtout la fin qui m'a conquit, avec l'intrigue de l'infëres. Ca donne envie de lire tes futurs rps pour voir où ils vont te menés.
J'attend ça impatiemment.

Donc (inutile mais précisé) je suis d'accord pour la validation de niveau 3.

_______________________________________________________


Asraï
Admin
Admin

Masculin Age: 23
Messages: 233
Date d'inscription: 07/12/2009
Points de Progression: 50


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nathrae "Validée niveau 3"

Message par Nathrae le Mar 5 Jan 2010 - 20:35

@Al: Maiiiis si je ne remets rien en doute, j'ai rien à perfectionner, ça va pas ça >< Nan mais bon, c'est une tendance générale que j'ai... ^^ Probablement accentuée par diverses situations de traduction où j'ai du mal à retrouver un français correct, à mon sens... (à mon sens, hein T_T donc bonjour le niveau que je m'impose T_T)
Et pour la ponctuation, peut-être que j'aurais pu économiser quelques virgules... =P

Bref. ><
Merci beaucoup à tous les deux =)

J'aimerais 2 en Essences Magiques. ^^
Edit: Merciiii~

_______________________________________________________


art © hbdesign

Nathrae

Féminin Age: 26
Messages: 3482
Date d'inscription: 07/12/2009
Points de Progression: 50


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nathrae "Validée niveau 3"

Message par Nathrae le Jeu 13 Mai 2010 - 18:05

Validée niveau 3, donc : +70 PC actifs, +3 PC passifs (dont 1 Vitesse)

Arme choisie : arbalète légère, arme de jet (b-c) à 1 main (+1 Dextérité max / -25 Concentration max)

Puissance +0(0) Résistance +10(50) Intelligence +25(250) Concentration +35(275)

Vitalité +75(75) Chance +0(2) Vitesse +2(7) Dextérité +1(7)

*espère que tout va*

_______________________________________________________


art © hbdesign

Nathrae

Féminin Age: 26
Messages: 3482
Date d'inscription: 07/12/2009
Points de Progression: 50


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Nathrae "Validée niveau 3"

Message par N'Aedras le Jeu 13 Mai 2010 - 18:10

Yep, c'est bien ^^

Je note tout ça dans la sauvegarde Wink

_______________________________________________________

Absent jusqu'à ce que ma box décide de marcher, avant la fin mars j'espère.
Admin responsable RP & univers de Naravel.
*Nous acceptons les âmes goûteuses en offrande dans les MP*
Oui, nous les voulons, mes précieuses...

N'Aedras
Admin
Admin

Masculin Age: 28
Messages: 4575
Date d'inscription: 07/12/2009
Points de Progression: 54


Voir le profil de l'utilisateur http://thelastairbender.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum